Connect with us

Faits Divers

Battu par sa femme, Jean va trouver refuge au poste de police

Published

on

Battu par sa femme, Jean va trouver refuge au poste de police

Jean est angoissé ce mardi 12 septembre. Pas parce que sa femme, qu’il accuse de violence domestique, est entendue par la magistrate. Il craint surtout qu’elle n’obtienne la liberté sous caution. Néanmoins, les choses ne se passeront pas comme il l’avait souhaité. Son épouse, qui répondait d’une accusation de «breach of domestic violence», a obtenu la liberté après avoir payé une amende de Rs 4000. «Mo mari ti abitie batt mwa dans le passé. Mo finn fer sa dans enn moment koler pou mo defann mwa.» a-t-elle déclaré à la magistrate. Pour mieux comprendre l’histoire, il faut remonter à deux jours plus tôt.

Samedi, Jean se présente au poste de police. Il semble abasourdi. On aurait cru qu’il avait vu le diable en personne. Interrogé par les policiers sur le motif de sa présence au poste,  Jean déclare avoir été battu par sa femme. C’est pourquoi il est venu trouver refuge pour sa sécurité.  « Mo fam finn batt mwa. Apre li finn menas mwa avek enn kouto missier», dit il aux policiers. Il affirme qu’une dispute avait éclaté entre lui et sa femme. La raison ? « Li pe krwar mo pe garde fam». Mais l’épouse a donné une toute autre version à la police.  Après avoir obtenu  une « protection order», dit-elle, elle subissait des violences de la part de son mari. Lasse d’être battue, elle a voulu lui donner à son tour une bonne correction. Comme dit le dicton, la vengeance est un plat qui se mange froid.

Commentaires

Faits Divers

Surinam : En pénétrant dans la chambre, ils font une horrible découverte

Published

on

Surinam : En pénétrant dans la chambre, ils font une horrible découverte

Surinam : En pénétrant la chambre, ils font une horrible découverte

Des véhicules de police stationnés le long de la rue Cemetery à Trois Bras, Surinam. Les habitants ignorent qu’un terrible drame s’est joué chez l’un de leurs voisins. Un homme âgé de 36 ans a été retrouvé pendu à son domicile. Le drame s’est produit,  vendredi 23 février.

En pénétrant dans la chambre à coucher, les policiers ont fait une horrible découverte. Le malheureux avait, autour du cou, un fil électrique accroché à une poutre en bois au plafond.

Le corps a été transporté à la morgue de l’hôpital Nehru. Une autopsie pratiquée par la doctoresse Jankee Parsad a attribué le décès à une asphyxie causée par la pendaison.

 

Commentaires

Continue Reading

Faits Divers

Meurtre à Cap Malheureux –Gabriel : « Mo finn batt mo frer avek enn tiyo»

Published

on

Meurtre à Cap Malheureux –Gabriel : « Mo finn batt mo frer avek enn tiyo»

Meurtre à Cap Malheureux –Gabriel : « Mo finn batt mo frer avek enn tiyo»

Une petite fête a viré au drame chez les Desvaux à Cap Malheureux, dans la soirée de samedi. Gabriel (39 ans) a agressé  son frère, Didier, 37 ans, à coups de tuyau. Ce dernier, grièvement blessé, a été transporté à l’hôpital mais il n’a pas survécu à ses blessures.

Gabriel Desvaux a été arrêté par les limiers de la Criminal Investigation Division (CID) de Grand-Baie. Il est passé aux aveux. « Mo finn batt mo frer avek enn tiyo», a-t-il dit aux hommes du surintendant Callee. Le motif ? Didier Desvaux aurait insulté leurs parents. Le suspect a été présenté devant le Bail and Remand Court (BRC), ce dimanche 25 février.

Commentaires

Continue Reading

Faits Divers

[Vidéo] Marie (9 ans) tente de se suicider : « Bann zenfan dir mo vilain…»

Published

on

[Vidéo] Marie (9 ans) tente de se suicider : «Bann zenfan dir mo vilain…»

Un terrible drame a failli se produire dans une école primaire à Pailles, lundi 19 février. Marie (9 ans) a tenté de se jeter dans le vide du premier étage de l’établissement après avoir été grondée par sa prof. Le motif : elle ne pouvait pas allumer son ordinateur. La fillette s’est confiée à Inside News ( avec la permission de sa mère)

« Mo miss kriyé ar mwa, bann zenfan dir mo vilain…», nous a-t-elle dit. C’est pourquoi elle a tenté de mettre un terme à ses jours. «Mo finn sorti dan classe. Lerla mo finn pass mo lekor entre bann bar en metal…»

Commentaires

Continue Reading

A la une