Connect with us

Actualités

Casseurs… Respectent-ils les paramètres de la Moneylenders Act ?

Published

on

Casseurs… Respectent-ils les paramètres de la Moneylenders Act ?

Les opérations des casseurs sont régies par la Moneylenders Act de 1960, qui définit le moneylenders comme “a person whose business is that of moneylending or who carries on, advertises, announces himself or holds himself out in any way as carrying on that business, whether or not he possesses or owns property or money derived from sources other than the lending of money, and whether or not he carries on the business as a principal or as an agent”. Les récents coups d’éclat de l’Independent Commission Against Corruption font que nous nous sommes intéressés à la Moneylenders Act. Il y a effectivement des garde fous mis en place par le législateur pour protéger les emprunteurs.

La section 4 de cette loi prévoit que chaque “moneylender”, autrement dit ‘casseur’ doit prendre une licence dont les frais s’élèvent à Rs 20 000. Une licence livrée sur une base annuelle et qui expire le 31 décembre de chaque année et est valable que sur le nom et d’adresse de la personne. Si un ‘casseur’ veut opérer à un autre endroit, il doit déposer une application séparée. Selon la section 6 de la MLA, chaque opérateur doit disposer d’un certificat délivré par un magistrat officiant dans une cour de district de la zone concernée. Ce dernier se réserve le droit de ne pas accorder ce certificat s’il n’est pas satisfait du dossier et si la personne n’est pas ‘fit and proper’. Toute personne opérant sans une licence s’expose à une amende ne dépassant par les Rs 10 000 et de Rs 20 000 en cas de récidive. Une peine d’emprisonnement d’une durée maximum de 6 mois reste à la discrétion de la Cour.

SECTION 5- Offences- Where a person

  • (a) takes out a moneylender’s licence in any name other than in his true name;
  • (b) carries on business as a moneylender without being in possession of a valid moneylender’s licence;
  • (c) being licensed as a moneylender, carries on business in any name, other than his authorised name, or at any place other than his authorised address; or (d) enters into any agreement in the course of his business as a moneylender with respect to the advance or repayment of money, or takes any security for money in the course of his business as a moneylender, otherwise than in his authorised name

Les conditions attachées sur chaque emprunt

Il est spécifié dans cette loi qu’un contrat signé entre le casseur et l’emprunteur sera valable et reconnu que si: 1. un contrat est fait et signé par toutes les parties engagées, 2. une copie du contrat est délivrée ou envoyée par la poste à l’emprunteur dans un délai de sept jours suivant la signature et validation et 3. le montant qui sera alloué à l’emprunteur doit être bien mentionné sur le contrat.

Et pour mieux protéger les clients contre ces casseurs malintentionnés, le législateur a également inclus une section spécifique qui oblige à mentionner la date le taux d’intérêt annuel comme proposé par les banques:  12(3)- A memorandum under subsection (1) shall contain all the terms of the contract, and, in particular, shall show separately and distinctly— (a) the date on which the loan is made and is to be repaid in full; (b) the amount of the principal of the loan; and (c) the rate of interest per cent per annum, payable in respect of the loan.

Est également mentionné à la Section 12 (c)-Where security is given to secure an immediate loan and subsequent loans, the security shall be enforceable in respect of any subsequent loan which is secured if the note or memorandum in respect of the subsequent loan is signed and delivered to the borrower before the money is lent.

La section 15 rend un contrat caduc s’il implique directement ou indirectement un paiement des intérêts en avance, pour le paiement du ‘compound interest’ sur le montant emprunté ou encore une hausse du taux d’intérêt si le montant n’est pas remboursé dans le délai. Il est important de connaître le libellé de cette section:

15. Prohibition of compound interest (1) (a) Subject to this section, any contract made for the loan of money by a moneylender shall be illegal in so far as it provides directly or indirectly— (i) for the payment of interest in advance whether by deduction of any amount from the principal sum borrowed or otherwise;

(ii) for the payment of compound interest on the loan; or (iii) for an increase in the rate or amount of interest by reason of any default in the payment of sums due under the contract.

(b) The contract under paragraph (a) may provide that— (i) where default is made in the payment upon the due date of any sum payable to the moneylender under the contract, whether in respect of principal or interest, the moneylender shall charge simple interest on that sum from the date of the default until the sum is paid at a rate not exceeding the rate payable in respect of the principal apart from any default; and (ii) any interest which is so charged shall not be reckoned for the purposes of this section as part of the interest charged in respect of the loan.

Le taux d’intérêt…les respectent-ils?

À la section 13, le taux d’intérêt imposé est clairement spécifié dans le 5th Schedule. Il est possible que l’emprunteur opte pour des ‘additional loans’ mais le taux d’intérêt doit être sur le montant final et comme une seule transaction.

Et si un casseur va à l’encontre de ce règlement, il est paisible en vertu de la section 14 (1) d’une amende ne dépassant pas Rs 10 000 et d’une peine d’emprisonnement d’une durée maximum de deux ans.

La loi condamne aussi les intentions malicieuses des casseurs. S’il est prouvé qu’un ‘moneylender’ ou ses préposés ont ‘(a) by any false, misleading, or deceptive statement, representation, or promise; or (b) by any dishonest concealment of material facts, fraudulently in- duces or attempts to induce any person to borrow money or to agree to the terms on which money is or is to be borrowed’, la personne incriminée risque une amende ne dépassant par  les Rs 5000 et une peine de prison ne dépassant pas les Rs 12 000.

Les intérêts des casseurs sont toutefois protégés à travers la section 22 et 23 de la loi mais il est précisé que “This section shall not render valid for any purpose any agreement, se- curity, or other transaction which would, apart from this Act, have been void or unenforceable.”

Commentaires

Continue Reading

Actualités

[vidéo] Sridevi had no history of heart disease

Published

on

Sridevi had no history of heart disease

[vidéo] Sridevi had no history of heart disease

Tall and statuesque, she was regal rather than imperious; her hair styled to resemble a cloud – as was the fashion at the time. Like most south Indian actors, she was known by her first name. Her rise to the status of an all-India movie phenomenon is an extraordinary chapter in the country’s film industry. With a filmography of close to 300 movies in more than five Indian languages, she held her own as a leading lady, a box office magnet from the 1970s to late 1990s.

While we are all mourning the untimely demise of Sridevi, it is important to remember why this “may” have happened to her. According to Indian press, society demanded that she stays slimmer/look younger than a 40 year old, 50 year old and plus 50 woman needs to be. Hence until then, she has been involved in continuous surgeries.

One of her friends stated that “When I met her about 5 years ago, she was beautiful but a sad version of that self that we loved so much in a movie like Chandni. With a lot of pressure to keep her weight down, to make sure that her face had no wrinkle lines, she has had to make a continuous visit to the clinic in Southern California”.

As a matter of sadness, she herself did not trust in her own beauty – she was a clothes horse for whoever would care to dress her. What I conclude is that such a lack of love for oneself that one’s own lips don’t suffice, one’s own face is not good enough, one’s flesh and blood have to be sucked out of her so that she can wear the best of couture. That is unfortunately the sadness of life that could have been lived so much better not just for her but for her daughters also.

Commentaires

Continue Reading

Actualités

A Rodrigues : Pravind Jugnauth participe à une session d’entraînement

Published

on

A Rodrigues : Pravind Jugnauth participe à une session d’entraînement

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth a participé à une session d’entraînement animée par le sportif Eric Milazar, ce dimanche 25 février. C’était sur le terrain de foot de Baie Lascar à Rodrigues.

Les athlètes pré sélectionnés des Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) de 2019, ont également participé à l’entraînement. Présence remarquée du chef commissaire, Serge Clair et du ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint.

D’autre part, le Premier ministre a aussi effectué une visite à la Rodrigues Lime Juice Multipurpose Cooperative Society. À 11h30, Pravind Jugnauth a visité  l’académie du tourisme.  Il retournera au pays ce dimanche soir.

Pravind Jugnauth s’est rendu à Rodrigues, dans le cadre des consultations pré-budgétaires.

Commentaires

Continue Reading

Actualités

Décès de Sridevi : « Se enn sok » dit Roubina Jadoo-Jaunbocus

Published

on

Décès de Sridevi : « Se enn sok » dit Roubina Jadoo-Jaunbocus

Le décès de l’actrice bollywoodienne, Sridevi kapoor est une grande perte, regrette Roubina Jadoo-Jaunboccus. La ministre de l’Egalité du genre confie avoir appris la nouvelle, hier soir, samedi 24 février. « Se enn nouvel tre trist ki monn aprann yer swar. Se enn gran perte. Se enn sok.  »

Roubina Jadoo-Jaunboccus présente ses sympathies à la famille de Sridevi. La ministre rappelle que l’actrice était attendue à Maurice dans quelques jours. Elle était l’invitée d’honneur aux célébrations nationales dans le cadre de la Journée internationale de la Femme, le 8 mars prochain. « Nu finn travay enormeman pou fer li vinn 
moris le 8 mars. Nu ti anvi li partaz so konesans ek piblic morisien»

Pour rappel, l’actrice Sridevi est décédée, hier soir, des suites d’une crise cardiaque. Elle était âgée de 54 ans.

A lire aussi : Journée de la femme : l’actrice Sridevi participera aux activités

Commentaires

Continue Reading

A la une