Actu de l'ile Maurice
Actualités

Partielle de Belle-Rose/Quatre Bornes: Les offensives reprennent de plus belle

Partielle de Belle-Rose/Quatre Bornes: Les offensives reprennent de plus belle

Ca y est, les principaux partis politiques pourront se donner à cœur joie pour cette joute électorale. Même si le nomination Day est prévu pour le 4 novembre prochain, les choses s’activent déjà.

Inside News est allée voir de près chez les responsables de campagne de certains candidats déjà officialisés pour cette partielle. Chez les Mauves, la candidate Nita Juddoo affiche la confiance. Pas de campaign manager pour le moment, et c’est un travail collégiale. La candidate Nita Juddoo fait savoir que le travail a commencé depuis plus de deux mois. Elle cite aussi le campaign committee qui a été mis en place afin que tout se déroule d’une manière structurée. « Nu pu kuver le terin o maksimum, » soutient-elle.

Elle réitére que le parti a toujours prôné une campagne de proximité. « Se seki nu pe fer. »

Nita Juddoo est d’avis qu’il faut accélérer le rythme car le writ of election a déjà été émis. Elle souhaite toutefois que tout se fait dans le respect de l’adversaire afin d’éviter tout dérapage.

Ajay Gunness affirme que le campaign committee se rencontrera une nouvelle fois ce mardi.

Pour les Rouges également, c’est un Campaign Committee qui est mis en place pour catapulter le Dr Arvin Boolell au parlement. Patrick Assirvaden, président du parti, nous a affirmé que les choses s’accélèrent, et les portes à portes sont intensifiées. Il a dit que le Ptr continue à mobiliser l’électorat du No 18. Il affirme que pour le moment rien n’a été décidé concernant les réunions nocturnes et les meetings.

Le PMSD n’est pas en reste. Ils n’ont pas de campaign manager également. Le secrétaire général des Bleus, le Dr Mamad Khodabaccus, nous affirme que l’accent sera mis sur les contacts personnels. Ici aussi, aucun meeting n’est envisagé pour le moment. Son pouain, Dhanesh Maraye, affiche la confiance en une victoire écrasante.

Ducoté de Resistans ek Alternativ, c’est un comité National de 20 membres qui s’occupe de la campagne. Son porte-parole, Stephan Gua, nous explique que le clou de la campagne sera un grand rassemblement le 25 ou le 27 septembre prochain. Ils comptent mobiliser un maximum de résidents de la circonscription pour passer leur message.

Jack Bizlall, candidat du Mouveman 1er Mai, nous dit qu’il compte principalement miser sur les indécis. Il veut convaincre aussi ceux qui comptent s’abstenir de cette élection. Jack Bizlall parle aussi de cinq axes principaux sur lesquels sa campagne sera concentrée. Entre autre, il veut présenter à l’électorat ce qu’il leur propose pour leur ville. Il compte aussi montrer les différences qui existent entre lui et les autres candidats des partis traditionnels.