Actu de l'ile Maurice
Actualités

Affaire Roches-Noires: La crédibilité de Rakesh Gooljaury mise à rude épreuve aujourd’hui

Affaire Roches-Noires: La crédibilité de Rakesh Gooljaury mise à rude épreuve aujourd’hui

Ce mercredi 20 septembre, l’affaire Roches Noires sera reprise en cour intermédiaire. Me Gavin Glover, l’avocat de l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, s’attend à ce que Rakesh Gooljaury présente en Cour des documents relatifs à des assessments de la Mauritius Revenue Authority émis durant une période précise.

Dès le départ, l’objectif de la défense est simple…s’attaquer à la crédibilité de l’ex-bras droit de l’ancien PM et démontrer à la Cour que le témoignage de l’homme clé de la poursuite ne peut être pris en considération. Jusqu’ici, la défense a été d’attaque, mais l’homme d’affaires a joué au chat et à la souris dans ses réponses.  Lors de la deuxième séance de son interrogatoire le 31 juillet, l’ex-partenaire d’affaire de Nandinee Soornack a indiqué qu’il n’avait pas encore obtenu les informations que réclamait la défense, des documents qu’il attend de son comptable, aurait-il indiqué.

Me Gavin Glover a considéré qu’il ne pouvait continuer le contre-interrogatoire du principal témoin sans ces documents et la Cour a agréé à accorder un délai pour que le témoin vienne avec ses documents portant sur des assessments de la MRA sur lui entre le 10 décembre 2014 et le 11 janvier 2015, afin de pouvoir continuer son exercice de contre-interrogatoire.

Dans cette affaire, l’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam est accusé d’entente délictueuse, soit d’avoir demandé à Rakesh Gooljaury de faire une ‘fausse’ déposition à la police après le cambriolage de son bungalow à Roches-Noires le soir du 2 au 3 juillet 2011. L’ancien Premier ministre se trouvait en compagnie de Nandanee Soornack ce soir. Deux anciens hauts gradés de la force policière, Dev Jokhoo et Rampersad Sooroojebally, sont inculpés sous ce même chef d’accusation. Ils plaident tous non coupables.

En coulisse, on dit que la défense présentera sous peu un témoin phare pour démontrer que l’homme d’affaires a menti continuellement en Cour. Affaire à suivre…