Actu de l'ile Maurice
Actualités

Des policiers réfoulés à l’entrée des bureaux de l’Express

Des policiers réfoulés à l’entrée des bureaux de l’Express

Nad Sivaramen, Axcel Cheney et Yaseen Deenmammode étaient activement recherchés par la police aux petites heures de ce matin dans le cadre de l’affaire Bet 365 et l’affidavit de Hussein Abdool Rahim.

Munis de mandats d’arrêt, des policiers ont fait des descentes chez les trois principaux protagonistes dans cette affaire.

Tout d’abord, les policiers se sont rendus aux domiciles des trois personnes concernées, très tôt. Toutefois, aucun d’entre eux n’était chez eux. Sur le site de l’Express, nous pouvons voir la vidéo de la perquisition du domicile du journaliste Yaseen Deenmammode. Les policiers sont entrés dans sa maison, avec la permission des parents du journaliste. Ce dernier, ne se trouvant pas chez lui, les policiers ont quand même fouillé les chambres.

Ce qui intrigue dans cet incident, c’est que le principal concerné ne se trouvait pas chez lui, alors que des journalistes étaient sur place tôt ce matin, alors qu’il faisait encore noir. Qui a averti les journalistes de cette descente ? Le journaliste savait-il que les policiers essaieront de le cueillir ce matin, et qu’il l’ait signalé aux journalistes ?

Ayant fait chou blanc aux domiciles des journalistes, les policiers se sont pointés aux bureaux de l’Express. Munis de leurs mandats d’arrêt, ils ont voulu forcer l’entrée pour gagner l’intérieur. Ici également, rien n’y fait. Les propriétaires de la Sentinelle leur refusent l’accès. Selon nos renseignements, les policiers ont tenté d’utiliser la force, mais ils n’ont toujours pas réussi à entrer, encore moins à trouver ceux qu’ils cherchaient.