Actu de l'ile Maurice
Actualités

Affaire Bal Kouler: l’ICAC aurait-elle abusé de ses droits ?

Affaire Bal Kouler: l’ICAC aurait-elle abusé de ses droits ?

L’affaire Bal Kouler, opposant Raj Dayl et l’ICAC a été entendu ce matin devant les magistrats Vijay Appadoo et Niroshni Ramsoondar. Lors de la dernière audition, Me Gavin Glover avait demandé à l’ACP Heman Jhangee de fournir les documents qui pourrait apporter plus d’explication à l’enquête.

Aujourd’hui 28 septembre, l’ACP Heman Jhangee, témoin dans cette affaire, s’est présenté avec les documents en main. Me Gavin Glover posera plusieurs questions à l’ACP Heman Jhangee, notamment si les documents ont été référés au bureau du directeur des poursuites publiques. Heman Jhangee répondra que le document en question n’a jamais atterri sur le bureau du DPP. Une autre question sera posée sur le dénonciateur de l’affaire Patrick Sobhany. Ce dernier avait juré un affidavit dans lequel il aurait insisté qu’il n’avait point d’antécédents. Cependant, l’ACP Jhangee vient contredire cette version, car il affirme que lors d’une enquête menée par la CCID et l’aide d’Interpol, Patrick Sobhany aurait trois antécédents.

Concernant les documents remis par l’ACP Heman Jhangee, l’avocat du DPP, Me Madevan Armoogum a objecté que le document soit consulté, car il contient plusieurs correspondances confidentielles entre le DPP et le commissaire de police.

Me Gavin Glover n’a pas voulu en débattre, “ I got my answers. Mr Jhangee, can you confirm if this police file, produced today was sent to ICAC?”

“No, it was never sent your honour” répondra t-il.

Avant de clore cette audition, Me Gavin Glover dira, “ I insist on the question: Did the DPP advise the police to send the file to the ICAC?”. L’affaire sera une nouvelle fois entendue le 4 octobre prochain à 13h.