Connect with us

Actualités

Inde : La « God-woman » Radhe Maa dans la tourmente judiciaire

Published

on

Inde : La « God-woman » Radhe Maa dans la tourmente judiciaire

Un tribunal de CBI au Punjab en Inde avait condamné, le mois dernier, le soi-disant « Godman » Gurmeet Ram Rahim pour viol et exploitation sexuelle sur ses disciples . D’ailleurs, ce verdict a pratiquement abaissé son empire Dera Sacha Sauda.

Maintenant, une soi-disant « God-woman », Radhe Maa, fait face à la justice indienne. Cette dernière est accusée pour harcèlement de la dot « dowry harassment ». Une plainte a été déposée en ce sens contre Radhe Maa l’année dernière par un résident de Mumbai, Niki Gupta. Ce dernier allègue que Radhe Maa avait incité à la prise en charge des violences domestiques tout en accusant Radhe Maa de promouvoir une « législation » sur les demandes liées à la dot.

Depuis avril, deux hauts tribunaux ont délivré des ordres à la police de deux États pour ouvrir une enquête sur Radhe Maa. Le 28 avril, la Haute Cour de Bombay a demandé à la police d’enregistrer une déclaration de Niki Gupta.

Quatre mois plus tard, le 5 septembre, la Cour suprême de Punjab et de Haryana a ordonné d’enregistrer un FIR contre Radhe Maa sur une requête déposée par le résident de Phagwara (Punjab), Surinder Mittal. Il s’agit d’un cas qui remonte à deux ans, dans lequel Surinder Mittal allègue que Radhe Maa avait tenté de le séduire quand il, en tant que dévot, lui a demandé de bénir.

Suite à cela, Mittal a déposé une plainte contre Radhe Maa en 2015. Il a demandé l’enregistrement d’une affaire contre elle pour avoir blessé les sentiments religieux, les menaces et autres infractions au titre de la CIB. Après que la police n’a pas répondu à sa plainte, Mittal s’était approchée de la Haute Cour de Punjab et de Haryana.

La Cour suprême de Punjab et de Haryana avait ordonné au SSP de Kapurthala de déterminer si une infraction connue était établie à partir des allégations de Mittla contre Radhe Maa et de prendre les mesures appropriées.

En Cour suprême du Punjab et de Haryana, Mittal a fait comprendre que la police n’avait pas agi sur l’ordre précédent. En entendant le nouveau plaidoyer de Mittal, la haute cour a ordonné l’enregistrement de FIR contre Radhe Maa et a envoyé un avis à Kapurthala SSP demandant pourquoi les procédures d’outrage ne devraient pas être engagées contre lui.

 

Advertisement

Actualités

Mahen Seeruttun : « Encourager les jeunes à se lancer dans le secteur agricole »

Published

on

Mahen Seeruttun : « Encourager les jeunes à se lancer dans le secteur agricole »

Le ministre de l’Agro-Industrie et de la sécurité alimentaire, Mahen Seeruttun, veut inciter les jeunes à se tourner vers l’agriculture. Il pense déjà au vieillissement de la communauté des planteurs. Le ministre était présent à une cérémonie de remise de prix à des femmes ayant participé à un concours culinaire. C’était ce jeudi 19 avril, au conseil municipal de Port-Louis. Ce concours s’insère dans le cadre des 50 ans de l’indépendance du pays.

Selon Mahen Seeruttun, «bizin ankuraz bann zanfan pou return dan sekter agrikol. Nu truv ban zanfan ki zot parent travay dan plantasyon, nepli interese pou kontign sa aktivite la. Bizin ankuraz bann zenn return dan la ter. Se enn tandans dan lezot pei. Ena beaucoup plis a gaynie an term de mode de vie

Mahen Seeruttun a rappelé que son ministère a, depuis l’année dernière, lancé un projet à l’intention des jeunes diplômés. « pou zot return ver la ter. Nun fer appel a kandidatir. Plis ki 50 zenn ki ti montre linteré. Nu finn donn enn formasyon a traver FAREI (Food and Agricultural Research and Extension Institute, pou montre zot kuma fer plantasyon entre autres. »

La ministre de l’Egalité des genres, Roubina Jadoo-Jaunbocus, a, quant à elle, souligné que le secteur agricole compte beaucoup de femmes. Elle a salué les femmes pour leur contribution dans ce secteur depuis les 50 dernières années. «bizin kontign kiltiv la ter.»

Continue Reading

Actualités

Pravind Jugnauth : «Maurice se tourne vers la technologie afin de booster sa croissance»

Published

on

Pravind Jugnauth : «Maurice se tourne vers la technologie afin de booster sa croissance»

Pravind Jugnauth : «Maurice se tourne vers la technologie afin de booster sa croissance»

Dans l’après-midi d’hier, mercredi 18 avril, le Premier ministre est intervenu lors du Heads of Government Roundtable, à l’Intercontinental, où il a une fois de plus réitéré ses craintes par rapport aux possibles bouleversements que pourrait causer un retour au protectionnisme.

Le Premier ministre a déclaré que le libre échange est indispensable au développement, à la création d’emplois et à l’élimination de la pauvreté dans le monde.

S’agissant du cas de Maurice, il a ajouté qu’ «ayant pour objectif de rejoindre le groupe de pays à revenu élevé d’ici à 2023, l’expansion des secteurs liés à l’exportation est cruciale».

Pour que cela se réalise tout en relevant les enjeux, tels que le vieillissement de la population et la baisse du taux de fertilité, Maurice encourage la participation des femmes et des groupes vulnérables aux projets de développements. «Maurice se tourne aussi vers la technologie afin d’accélérer sa croissance. En ce moment, Maurice s’apprête à devenir un centre fintech pour la région», dit-il.

Le chef du gouvernement a souligné que “ce sera aussi bénéfique pour nous en attirant des investissements et en incitant au commerce intrarégional, une approche gagnant-gagnant”.

En fin d’après-midi, le Premier ministre s’est entretenu avec le président du Ghana, Nana Akufo-Addo.

Dans la soirée, le PM était invité au Dinner of Heads of Governments, tenu par Theresa May.

Continue Reading

Actualités

Le Premier ministre de la Jamaïque fera une visite d’État à Maurice

Published

on

Le Premier ministre de la Jamaïque fera une visite d’État à Maurice

Pravind Jugnauth a eu deux rencontres bilatérales mardi dans le cadre du sommet du Commonwealth. D’abord avec le Premier ministre d’Antigua-et-Barbuda, Gaston Browne et ensuite, avec le Premier ministre de la Jamaïque, Andrew Holness.

Ces rencontres positives permettent de renforcer nos liens avec les pays de la Caraïbes et des petits États insulaires.

Le premier ministre de la Jamaïque, Andrew Holness, s’est excusé de ne pas avoir pu assister à la commémoration de l’abolition de l’esclavage à Maurice mais promet une visite d’État à Maurice prochainement. Il s’intéresse aussi au développement du secteur des TIC à Maurice.

Continue Reading

Trending