Connect with us

Faits Divers

Karen Théophile : « J’avais commandé des ameublements et des sous-vêtements. Pas des cartouches de cigarettes…»

Published

on

Karen Théophile : « J’avais commandé des ameublements et des sous-vêtements. Pas des cartouches de cigarettes…»

Karen Théophile était recherchée après la saisie des 3200 cartouches de cigarettes au port jeudi. Les produits de contrebande étaient dissimulés dans 47 portes en bois en provenance de Chine. Celles-ci étaient anormalement lourdes. C’est ce qui a éveillé les soupçons des éléments de la Customs Anti –Narcotics Section (CANS) de la Mauritius Revenue Authority (MRA).

Ce n’est que vendredi que Karen Théophile, accompagnée de son homme de loi Me Athon Murday, s’est rendue au siège de la MRA. Elle a affirmé qu’elle avait demandé à son oncle, d’importer des meubles de cuisine, une armoire et des sous-vêtements de Chine. Je n’ai jamais commandé des portes. Encore moins des cigarettes. Je lui faisais une confiance aveugle», a-t-elle déclaré aux enquêteurs.

Néanmoins, la jeune femme et son oncle ont été présentés devant le Bail and Remand Court, ce samedi 9 septembre. La police ayant objecté à leur remise en liberté conditionnelle, ils ont été reconduits en cellule policière.

Advertisement

Faits Divers

Une employée de la station d’essence Engen attaquée : Rs 2 M emportées

Published

on

Une employée de la station d’essence Engen attaquée : Rs 2 M emportées

Une employée de la station d’essence Engen attaquée : Rs 2 M emportées

Les policiers de Grand-Baie et ceux de la Criminal Investigation Division (CID) sont sur la brèche, depuis ce lundi matin. Des individus, armés de sabres, ont attaqué une jeune employée de la station d’essence Engen à Grand-Baie La Croisette avant de faire main basse sur un sac contenant une somme de Rs 2 millions.

La jeune femme, âgée de 24 ans, s’était rendue à pied à la banque pour le versement de cette importante somme d’argent, qui représentait la recette du week-end. C’est à ce moment-là qu’elle a été surprise par les malfrats. Elle est interrogée en ce moment même (ndlr : 14 h 20), par les policiers de Grand-Baie

Continue Reading

Faits Divers

Pour avoir tué sa tante à coups de ciseaux, Alender Edouard écope de 28 ans de prison

Published

on

Pour avoir tué sa tante à coups de ciseaux, Alender Edouard écope de 28 ans de prison

Pour avoir tué sa tante à coups de ciseaux, Alender Edouard écope de 28 ans de prison

Alender Edouard a écopé de 28 ans de prison le vendredi le 18 mai pour le meurtre de sa tante, Marie Rosita Cupidon le 28 octobre 2014. L’accusé avait reconnu avoir infligé de coups de ciseaux à la victime lorsque cette dernière l’a surpris en train de voler dans sa maison aux alentours de 21h.

Marie Rosita Cupidon avait été sauvagement agressée (violent death) selon le rapport du médecin légiste avec des blessures au dos, sur l’abdomen, à la tête. Il y avait aussi deux grosses entailles dans le dos, dû aux coups de ciseaux infligés à la victime par le meurtrier. À cette époque, Alender Edouard était âgé de 17 ans et fréquentait l’école de la MITD de Le Chou. Dans une première version à la police, il avait indiqué qu’il était en train de voler en compagnie de deux de ses amis et que ce sont ces derniers qui ont agressé et blessé la victime. Par la suite, il est venu confirmer que c’est lui qui a infligé ses coups et d’avoir frappé la victime à la tête avec un morceau de bois. Il faut reconnaître qu’Alender Edouard est un récidiviste connu, car entre 2014 et 2015, il a été condamné à trois occasions pour vole, “rogue and vagabond” et viol.

La poursuite a demandé à la Cour d’être intransigeante envers l’accusé pour envoyer le bon signal à la société surtout qu’il a avoué avoir tué la victime pour l’empêcher de le dénoncer. La loi prévoit 45 ans de prison dans des cas de meurtres, mais après avoir considéré tous les aspects de l’affaire, le juge Benjamin Marie Joseph l’a condamné à 28 ans de prison. Le juge écrit ceci en fin de jugement qu’il est important que le meurtrier reste derrière les barreaux pendant un bout de temps pour protéger la société: “I also do not overlook the mitigating factors invoked by learned counsel for the defence. I in that respect bear in mind the young age of the accused at the material time and the likelihood that he was under the influence of alcohol. After taking into account how the accused went about to commit the present offence, I am not prepared to believe that he was driven by some sort of immaturity and impaired judgment and self-controI due to young age and the consumption of alcohol. It is quite plausible that his family and social backgrounds and his somewhat deviant conduct as revealed by his criminal track record are indicative of the absence of proper adult supervision and guidance. However, there is nothing to suggest that this state of affairs wholly explains why he was driven into committing this reprehensible act. Therefore, however mitigating the circumstances alluded to by learned counsel for the defence could be, I find it difficult to give them such weight as to significantly temper the gravity of the act of the accused. Added to that, it is to be noted that as at the time of the commission of the offence, the accused, who was then as young as 17 years old, had already embarked on a career of misdeeds culminating with the crime of rape. The present offence is thus another aspect of the deviant conduct in which the accused engaged justifying the need to keep him behind bars for quite some time for the protection of society and his own reform.

Continue Reading

Faits Divers

Divya (22 ans) décède après avoir ingurgité de la soude caustique

Published

on

Divya (22 ans) décède après avoir ingurgité de la soude caustique

Divya (22 ans) décède après avoir ingurgité de la soude caustique

La triste nouvelle est tombée chez la famille Deokaran de Vallée des Prêtres, dimanche vers 2 heures du matin. Leur fille Divya, âgée de 22 ans, a rendu l’âme à l’unité de soins intensifs de l’hôpital Jeetoo. La jeune femme y avait été admise depuis le 10 mai, après avoir ingurgité de la soude caustique. Elle avait été transportée aux urgences où elle a subi un lavage d’estomac.

L’autopsie pratiquée par le Dr Maxwell Monvoisin, Principal Police Medical Officer a attribué le décès à un « caustic soda poisoning».

Continue Reading

Trending