Actu de l'ile Maurice
Actualités

Année financière 2017 : ENL Land: hausse de 31 % des profits nets après impôts

Année financière 2017 : ENL Land: hausse de 31 % des profits nets après impôts

2017 est une année de pointe pour ENL Land, fleuron du groupe ENL. Son profit net pour l’année financière 2017 a augmenté de 31 % pour atteindre 1.4 milliard. Son chiffre d’affaires consolidé a connu une légère hausse pour se chiffrer à Rs 10.7 milliard alors que ses profits opérationnels sont restés stables à environ Rs 1 milliard. Le cash-flow opérationnel généré pour l’année se chiffre à Rs 1.5 milliard.

« Ces résultats marquent le premier exercice financier complet suite à l’amalgamation avec ENL Investment. Ils confirment le bien-fondé de notre stratégie de diversification et la réelle capacité de notre portefeuille d’activités à générer du cash opérationnel et ainsi, à booster notre performance. Cette année, nous avons effectué des investissements significatifs et lancé Moka Smart City. Nous sommes confiants que ces investissements nous permettront d’atteindre de nouveaux paliers d’excellence » souligne Hector Espitalier-Noël, Chief Executive Officer d’ENL Land.

Cette performance est le reflet des bons résultats des différentes activités sectorielles du groupe, notamment le foncier qui affiche un résultat net de Rs 1.2 milliard. Des gains significatifs de valeur ont été réalisés sur les investment properties et reflètent l’excellente performance des centres commerciaux ainsi que l’accroissement de la valeur des terres dans la région de Moka.

Cette année a été marquée par le lancement de la Smart City de Moka qui ouvre une nouvelle ère de développement pour le groupe. Dans la foulée, Les Promenades d’Helvétia, premier développement résidentiel dont il ne reste que quelques unités à vendre a été lancé, ainsi que la construction d’un premier bâtiment à Telfair qui abritera le siège social de PwC dès fin 2018.

La Turbine, incubateur d’entreprises, a pris ses quartiers dans un bâtiment éponyme à Vivéa Business Park. L’incubateur promet de relever le défi d’attirer de nouveaux talents et entreprises dans la région de Moka. Compass, le fonds de capital-risque du groupe, a affiné ses domaines d’investissement et l’un deux se focalise sur les entreprises visant à rendre les villes plus innovantes et ‘smart’, en intégration avec le projet de Moka City. Afin de répondre à la demande croissante d’espaces locatifs de bureaux à Moka, The Pod à Vivea Business Park viendra s’ajouter au parc locatif du groupe dès août 2018. L’année financière à venir verra l’ouverture de So’flo en novembre 2017 ainsi que des travaux d’agrandissement à Bagatelle Mall et la construction d’un nouveau centre commercial à Beau Vallon.

Le secteur hôtelier continue à poursuivre une stratégie de croissance organique et externe, car ENL land croit fermement en l’avenir du tourisme à Maurice. La récente augmentation de participation au capital de New Mauritius Hotels (NMH) ainsi que la rénovation des hôtels Heritage Resorts et d’un des hôtels Véranda en témoignent. Plus récemment, le 1er juillet 2017, le groupe ENL Land a racheté ENL Lifestyle d’ENL Limited afin de compléter son offre loisir. Opérant sous la marque Island living, l’entité gère désormais les enseignes Voila Bagatelle, Ocean Basket, Savinia Bistrot, Moka’z ainsi que celles gérées précédemment par la Compagnie Sucrière de Bel Ombre, Le Chamarel restaurant, Les terres de sept couleurs et Frederica Nature Reserve. Le secteur hôtelier a encouru des pertes nettes de Rs 36 millions cette année, largement dues à la part attribuable des pertes de NMH.

Cette année, les activités fintech du groupe ont été rassemblées sous la marque Rogers Capital. Celle-ci propose au marché des services à haute valeur ajoutée couplé à des technologies de pointe. Sa performance pour l’année a été satisfaisante,  générant des profits nets de Rs 84m. Le secteur logistique a continué à contribuer de façon comparable à l’année précédente aux profits du groupe, soit Rs 87m cette année.

Les activités de l’agro-industrie ont contribué à Rs 153m des profits nets du groupe. Malgré une récolte et un prix de sucre favorable, les résultats ont été impactés par la baisse attendue des prix de sucre pour la récolte en cours. Le développement d’activités agricoles hors cannes continue de progresser afin de diversifier les sources de revenus de ce secteur.