Actu de l'ile Maurice
Actualités

[vidéo] La passion des fruits: Des vols agréés par les autorités?

La passion des fruits: Des vols agréés par les autorités?

A l’approche de l’été, les mauriciens sont confrontés à deux prédateurs : Les chauves-souris et les pêcheurs de mangues et autres fruits de saison. Malgré les faibles tentatives des autorités de diminuer la population des chauves-souris, ces derniers envahissent déjà nos arbres fruitiers, nos manguiers principalement.

Les petits vampires sont là, histoire de faire un constat des lieux, afin de revenir un peu plus tard, pour ravager nos mangues, arrivées à une certaine maturité. Mangues, letchis, longanes et autres fruits tropicaux, couvrez-vous de vos plus belles parures de filets, pour contrer l’ennemi.

Si le soir l’attaque vient du ciel, le jour elle vient du bas monde. Ce sont les hommes qui s’y mettent. Depuis un mois environ, les mangues vertes, petites et grosses, ont commencé à envahir les trottoirs. Mais c’est un secret de polichinelle que ces fruits sont volés un peu partout dans les vergers, les cours privés, ou tout simplement pêchés depuis les trottoirs. C’est une guerre sans répit entre les chauves-souris et les traceurs. A ce rythme, les chauves-souris risquent de mourir de faim, leurs repas seraient partis avant même d’être prêts pour qu’ils puissent passer à table.

Le comble, c’est que ces ventes se font au vu et au su des autorités policières. Pourquoi la police ne mène-t-elle pas sa petite enquête auprès de ces vendeurs d’occasion, retracer l’origine des fruits ? Le résultat sera déconcertant. Ces fruits sont tous volés, pour être vendus au bord des rues ou sur la gare d’autobus. Profits nets, sans investissements, sinon l’audace humaine d’entrer sur les propriétés d’autrui.