Actu de l'ile Maurice
Actualités

Porlwi by Nature : Le festival se dessine

Porlwi by Nature : Le festival se dessine

Le festival de culture contemporaine sera différent cette année, avec une approche plus organique, de nouveaux lieux et toujours cette volonté d’être à l’écoute des artistes, des habitants, des festivaliers et des partenaires. Cette troisième édition qui démarre le 29 novembre prochain se tiendra sur cinq soirs avec une riche programmation en journée. Le parcours de Porlwi by Nature change cette année avec de nouveaux lieux à travers des îlots artistiques… le Caudan, le Grenier (et ses alentours), et la Citadelle, interconnectés par une rue piétonne.

« Nous avons entamé une réflexion artistique avec comme point d’orgue la nature, source de notre bien-être et indispensable à notre survie. Si les précédentes éditions proposaient des sites de lumière époustouflants, Porlwi by Nature se pare, lui, d’un concept unique en transformant des endroits emblématiques de la capitale en îlots artistiques où nous retrouverons l’ADN du festival : des installations lumières, de la musique, des performances, des expositions, la gastronomie mauricienne et de l’art. Porlwi est une plateforme d’expression artistique et culturelle se destinant à mettre en valeur le patrimoine et la richesse créative du pays », souligne Tessa de Chalain, responsable Communication du collectif Porlwi.

Porlwi, se veut aussi ludique et pédagogique. « Cette année, le festival arbore une dimension éducative, toujours en accord avec le thème de la nature. Ainsi, les œuvres mettront l’accent sur la manière dont l’espace vert peut exister en milieu urbain. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous encourageons cette année des créations durables qui, pour certaines, resteront dans la ville. L’objectif est aussi de partager l’art à un plus grand nombre de festivaliers. Porlwi by Nature se veut, de plus, accessible à un plus grand nombre ; d’où notre décision d’étendre la durée, avec un programme en journée comme en soirée ainsi qu’un programme Jeune Public pour les moins de 12 ans », ajoute notre interlocutrice.

Le nouveau concept séduit déjà les artistes locaux et internationaux. « Cette troisième édition a reçu un nombre record d’inscriptions, 170 dossiers au total dont 60 dossiers de 12 pays différents provenant d’architectes, de paysagistes et d’artistes multidisciplinaires. Des dossiers de participation nous ont été envoyés de Rodrigues, de la Réunion, et d’aussi loin que l’Asie, l’Argentine, la Suède ou l’Australie. Cela montre le rayonnement régional et international qui commence à opérer. Ainsi, au cours des cinq jours et cinq nuits que durera le festival, qui prend fin le 3 décembre, les Mauriciens auront l’occasion de découvrir une majorité d’artistes mauriciens et quelques artistes régionaux et internationaux dans des domaines moins courants à Maurice comme le ‘street art’ (art urbain) et le ‘street light’. »