Actu de l'ile Maurice
Actualités

Grève des femmes cleaners : trois propositions faites par le comité de soutien

Grève des femmes cleaners : trois propositions faites par le comité de soutien

Grève des femmes cleaners : trois résolutions prises par le comité de soutien

Le comité de soutien aux grévistes s’est réuni ce dimanche matin, au Centre Marie-Reine-de-la Paix à Port-Louis. Cette réunion qui a débuté à 10h20, avait pour but de décider de la marche à suivre quant au sort des femmes cleaners des établissements primaires et secondaires. Devant une salle pleine à craquer, les membres de ce comité se sont, à tour de rôle, exprimés sur la situation. Ils ont ensuite fait des propositions.

A l’issue du rassemblement, il a été décidé qu’une lettre sera envoyée au ministère du Travail afin que ce dernier applique l’accord qui a été décidé en août dernier. Cela concerne le recrutement des femmes cleaners ainsi qu’une révision salariale passant de Rs 1 500 à Rs 8 500 et des rémunérations additionnelles. Une autre proposition concerne la mise sur pied d’une coopérative pour celles qui seront recrutées sur une base permanente. Les membres du comité de soutien ont aussi suggéré à ce que le gouvernement institue un comité ministériel pour discuter du sort des femmes cleaners. Il devra être composé des ministères de l’Education, des Finances, de la Femme, des Coopératives ainsi que de l’Intégration sociale. La présence du secrétaire financier Dev Manraj est aussi réclamée sur ce conseil.

Rehana Ameer, du comité de soutien aux grévistes, indique que les discussions entourant ces propositions devraient démarrer d’ici lundi soir. La syndicaliste a ensuite invité la population à un rassemblement au Jardin de la Compagnie, le mercredi 25 octobre, à partir de 16 heures. « Nu pou donn zot rezilta negotiasyon ki finn ena.»

Soulignons que la réunion de ce matin, a vu la participation de plusieurs organisations syndicales notamment la FSCOU, la FTU, la FPU, la GWF ainsi que deux enseignants. Aussi présents à cette réunion, deux anciens ministres de l’Education,notamment Steven Obegadoo et Armoogum Parsooramen qui se sont aussi exprimés. Les participants ont d’autre part, saisi l’occasion pour critiquer le porte-parole du gouvernement, Etienne Sinatambou. Le ministre avait pour rappel, lors de sa conférence de presse hier, déclaré que les femmes cleaners mentent, et qu’elles touchent plus de Rs 1 500.

Après la réunion, une centaine de participants ont entamé une marche pacifique du centre social au Jardin de la Compagnie pour rendre visite aux grévistes. Ces derniers sont, pour rappel, à leur septième jour de grève.