Actu de l'ile Maurice
Actualités

Commission d’enquête: Le juge Lam Shang Leen pas satisfait avec les explications de Me Raouf Gulbul

Commission d’enquête: Le juge Lam Shang Leen pas satisfait avec les explications de Me Raouf Gulbul

Me Raouf Gulbul à fait voir de toutes les couleurs au président la la commission Paul Lam Shang Leen lors de son audition ce jeudi 26 octobre. L’avocat a du être rappelé à l’ordre par Paul Lam Shang Leen à plusieurs reprises. La tension est montée d’un cran entre les deux hommes, l’avocat devait même, à un certain moment, ordonner à Paul Lam Shang Leen de se taire, “you keep quiet!!” a t-il lancé au président de la commission.

Survol.

Paul Lam Shang Leen: Je veux certaines clarifications en ce qui concerne des achats de bien immobiliers. Pouvez vous m’expliquer ou vous avez trouvé l’argent?

Raouf Gulbul: J’ai acheté mon premier terrain dans les années 90, j’y ai construit ma maison en 2002 et j’y habite toujours. Ensuite j’ai acheté un autre terrain à Bagatelle, auprès de la compagnie ENL

P.L.S.L: Ma question est très simple monsieur Gulbul. Où avez vous trouvé tout cet argent, car nous ne parlons pas seulement du terrain à Bagatelle, mais aussi des bureaux à Hennessy Tower. Nous parlons là de gros chiffres, environ 8 millions.

R.G: J’ai pris un emprunt auprès de la Barclays pour cela.

P.L.S.L: Ah bon!! Je vois un emprunt de 5.6 millions seulement. De toute façon, ma question à moi c’est où avez vous pu trouver tout cet argent?

R.G: Je peux tout expliquer, car j’ai tous mes papiers…

P.L.S.L: Vous me faites perdre mon temps, monsieur Gulbul. Je vous ai posé une simple question, d’où vient l’argent, c’est ça que je veux savoir, car tous ces achats ont été faits dans un petit lapse de temps!!

R.G: L’argent vient de mon propre compte ou celui de mon épouse, il n’y a aucun doute, voilà, c’est de l’argent propre…

P.L.S.L: Je ne vous demande pas tous ces détails, s’il vous plaît Me Gulbul, ça suffit et répondez à la question!

R.G: Non! vous vous taisez, car j’ai mes raisons!

(toute la salle est sous le choc)

P.L.S.L: Me Gulbul! Avez vous terminé? Reprenons. Certains de vos clients tels que Jacharree Bottesoie et Parwiza Jeeva ont declaré que vous les avez manipulés? Est-ce vrai?

R.G: Non, c’est complètement faux..

P.L.S.L: Et en ce qui concerne vos clients impliqués dans le trafic de drogue, avez vous des noms?

R.G: J’ai dû défendre un client aux assises il y a quelques temps, puis en cour intermédiaire, j’ai dû défendre un jeune arrêté pour possession de drogue…

P.L.S.L: Vous me faites perdre mon temps Me Gulbul! Je vous ai posé une simple question, pourquoi faites vous le tour de la question, je veux des noms! Pas les détails!

R.G: Je vous donne les noms mais je dois m’expliquer!

P.L.S.L: Je vous arrête tout de suite (il regarde l’horloge). Je vais vous demander de revenir. Revenons à Parwiza Jeeva. Etiez vous son avocat?

R.G: Oui, elle me l’a demandé.

P.L.S.L: Ah bon! Pourtant c’est son père qui est venu vous voir!

R.G: Oui, il m’a même payé les honoraires. (Il produit les preuves)

P.L.S.L: Etiez vous l’avocat de Peroomal Veeren?

R.G: C’était en 2006, car sa mère a voulu retenir mes services.

P.L.S.L: Oui ou non, répondez moi Me Gulbul. Perromal Veeren etait-il l’un de vos clients?

R.G: Oui, la dernière fois que je l’ai vu, c’était en 2013…

P.L.S.L: Est-ce éthique selon vous d’être l’avocat de Parwiza Jeeva et de Peroomal Veeren à la fois? Car Peroomal Veeren a incriminé Parwiza Jeeva dans toute cette affaire de drogue.

R.G: (SILENCE) J’ai été leurs avocats, je sais que ce…

P.L.S.L: Me Gulbul, ça suffit, je vous arrête, vous reviendrez lundi prochain…