Actu de l'ile Maurice
Actualités

Symposium – Kolektif Rivier Nwar : le logement au cœur des préoccupations

Symposium – Kolektif Rivier Nwar : le logement au cœur des préoccupations

L’éducation, le logement et l’emploi sont les clés pour lutter efficacement contre l’extrême pauvreté. C’est ce qui est ressorti du symposium, organisé en marge de la Journée internationale du refus de la misère, observée chaque 17 octobre, par le Kolektif Rivier Nwar en collaboration avec ENL Foundation et La Balise Marina. L’événement s’est tenu, le vendredi 27 octobre, à La Maison de la Balise, à Rivière-Noire, en présence du vice-président de la République, Paramasivum Pillay Vyapoory, de Jean-François Chaumière, Senior Advisor au bureau du Premier ministre, ainsi que des députés de la circonscription No 14 Alan Ganoo et Joe Lesjongard, et d’Aryaduth Seesunkur, directeur et président du board de la National Empowerment Foundation.

Donner l’opportunité aux habitants de Rivière-Noire de parler de leur situation et trouver des solutions pérennes à leurs requêtes. C’est dans cette optique que le Kolektif Rivier Nwar a lancé un appel aux divers acteurs de la région, notamment les habitants, les partenaires, les autorités et les Organisations non gouvernementales (ONG). Un symposium a été organisé par l’association, de concert avec ENL Foundation et La Balise Marina, le vendredi 27 octobre en présence des diverses parties prenantes, dont de nombreuses personnalités.

L’invité d’honneur, Paramasivum Pillay Vyapoory, s’est longuement épanché sur la situation dans la région. Il devrait aussi se rendre à la cité EDC de Rivière-Noire dans le but de rencontrer les habitants et autres membres d’ONG sur le terrain prochainement. « Il est important d’être à l’écoute des gens pour mieux leur venir en aide. Toutefois, pour ce faire, il faut donner les outils nécessaires aux personnes dans le besoin pour qu’elles sortent de la misère. L’effort doit venir d’elles avant tout et cela doit passer par un changement de mentalité », a soutenu le vice-président de la République.

Paramasivum Pillay Vyapoory a, aussi, lancé un appel aux députés de la circonscription, aux autorités concernées ainsi qu’à la National Empowerment Foundation (NEF) pour qu’ils apportent leur soutien et s’engagent pour le bien-être des habitants de Rivière-Noire. La présidente d’honneur du Kolektif Rivier Nwar, Geneviève Tyack, a pour sa part évoqué les problèmes d’amiante dans la construction des maisons dans les années 60. « Nous demandons aux autorités concernées de venir en aide à ces habitants sur le plan logement. Les murs de ces maisons sont faits d’amiante et le toit est en tôle. Ces maisons ne sont pas à l’abri d’un incendie. Nous en avons compté 12 en trois ans », a-t-elle fait ressortir.

Le Kolektif Rivier Nwar et ENL Foundation ont mis en place un comité d’urgence sur le logement en ce sens. Mario Radegonde, CSR Manager chez ENL, qui a fait office de modérateur lors du symposium, a lui fait état des raisons qui ont poussé le groupe à apporter son soutien à cette région. « Rivière-Noire fait partie des endroits du pays les plus touchés par la pauvreté. Comme nous sommes très actifs dans la région, il nous a paru vital de faire ressortir la misère qui y prévaut à travers ce symposium. Avec le soutien et l’engagement de tous, nous parviendrons à combattre la pauvreté dans la région. »

D’autres membres du panel ont aussi pris la parole lors de l’événement, notamment Marie Michelle Hippolyte, enseignante dans un établissement préprofessionnel ; Pamela Chinnien, psychologue ; Veerapen Soopaya, membre d’une force vive, et Jasmine Toulouse, artiste et habitante de la région. Ils ont, tour à tour, évoqué la nécessité d’un bon encadrement aux enfants de la région, tant sur le plan académique que psychologique, ainsi que l’accès à l’emploi pour les demandeurs.