Actu de l'ile Maurice
Actualités

Lancement d’une salle polyvalente multi-sensorielle à l’APDA

Lancement d’une salle polyvalente multi-sensorielle à l’APDA

Le Groupe MCB a procédé au lancement d’une « multi-sensory room » à l’Association des Parents de Déficients Auditifs (APDA) hier matin à Curepipe.

Grâce au soutien financier du Groupe MCB durant les trois dernières années, à travers la MCB Forward Foundation (MCBFF), l’APDA a pu mettre en place de nouvelles facilités pour ceux souffrant de déficiences auditifs. Ces derniers pourront utiliser cette salle pour effectuer des progrès tangibles.

Pour cette année, la contribution de la MCBFF s’est élevée à près de Rs 1.5 million, dont environ Rs 690 000 pour la mise en place de cette « multi-sensory room ». Le soutien de la MCBFF ne se limite pas qu’à cette salle. Consciente du rôle de premier plan des éducateurs spécialisés, des thérapeutes et de psychologues dans le développement et le progrès dans le domaine de déficience auditifs, la MCBFF a également contribué à ce que toutes ces personnes cruciales à l’APDA puissent être en mesure d’exercer leur métier correctement.

Un travail colossal a été abattu depuis la création de l’association en 1990. En étant la cheville ouvrière derrière la création du HEAR Institute en 1996 et l’introduction du langage des signes à Maurice en cette même année, l’APDA a réussi des accomplissements extraordinaires et éduqué gratuitement les malentendants du pays, âgés entre 5 et 20 ans. Depuis 2016, elle subvient aux besoins éducatifs d’enfants souffrant de déficiences en communication et en carences scolaires.

Du reste, en 2016, quatre des sept enfants scolarisés à l’association ont réussi aux examens du CPE, tandis que deux étudiants souffrant de troubles auditifs ont réussi leurs études tertiaires en Afrique du Sud en 2005.

Alain Law Min, CEO MCB Ltd : « Le Groupe MCB joue pleinement son rôle de partenaire de la société mauricienne et du pays. C’est à travers son implication dans des projets similaires à celui que nous inaugurons aujourd’hui que le Groupe continuera à contribuer au développement de la population, et, par ricochet, au progrès du pays. Les déficients auditifs, de même que ceux souffrant de « communication and learning disabilities » sont des citoyens de Maurice à part entière, et ont très certainement leur place dans notre société. »