Actu de l'ile Maurice
Actualités

PwC NextGenFactor 2017 : Les « Cracker Jacks » de l’African Leadership College remportent l’édition 2017

PwC NextGenFactor 2017 : Les « Cracker Jacks » de l’African Leadership College remportent l’édition 2017

La pêche aux talents lancée par PwC Maurice le 06 septembre dernier a été fructueuse. Sur les 106 candidatures reçues, c’est finalement les « Cracker Jacks », de l’African Leadership College, qui a décroché la palme cette année, avec à l’appui, un stage à PwC Maurice, et les 200,000 roupies promises aux vainqueurs. Ouverte aux étudiants des institutions d’enseignement supérieur et de formation professionnelle de Maurice, et aux Mauriciens étudiant à l’étranger, la compétition NextGenFactor a pour but de déceler les jeunes talents dans différents domaines parmi la jeune génération de Mauriciens, ici et ailleurs, en les invitant à proposer des solutions basées sur un cas d’étude d’une entreprise. La grande finale s’est tenue le lundi 06 novembre 2017 au Hennessy Park Hotel, à Ebène.

Dès le lancement de la campagne en septembre, la compétition fut intense. Les équipes finalistes ont toutes, selon les organisateurs, présenté des dossiers bien recherchés. Mais ce qui a fait la différence pour l’équipe victorieuse face au jury, c’est la prestation des candidats lors de la finale, notamment lors de la séance de questions et de réponses. Michael Ho Wan Kau, Human Capital Partner et responsable des ressources humaines chez PwC, n’a pas manqué de le faire ressortir : « Les équipes finalistes n’ont certainement pas démérité. La compétition a été plus soutenue cette année, et ce sont les petits détails qui ont fait la différence. Je félicite les gagnants et je dis bravo aux deux autres finalistes, « Prima Facie » et « Actuarial Beasts » !

L’équipe victorieuse, les « Cracker Jacks », repart avec une enveloppe de Rs 200 000, et un stage à PwC Maurice.  Composée d’Adanna Ikeliani du Nigeria, Eric Maingi du Kenya, Philipo Mollel de la Tanzanie et Zibusiso Mtunzi du Zimbabwe, les « Cracker Jacks » sont tous des étudiants en business management ou en génie des réseaux électriques à l’African Leadership College, basé à Pamplemousses. «L’initiative de PwC NextGenFactor a été une formidable aventure qui nous a non seulement permis d’apprendre en travaillant sur le cas d’étude mais surtout de grandir. Monter l’équipe déjà avait été un vrai parcours du combattant, car personne ne voulait de nous ! Mais nous avons rigolé et travaillé ensemble ; nous avons échangé nos points de vues…  Cela a été une expérience enrichissante pour chacun de nous. Ce que nous avons appris sur l’«Integrated Reporting » et le travail en équipe nous serviront certainement dans le futur. Nous tenons à remercier tous ceux qui nous ont soutenu, » ont confié avec joie les membres de l’équipe après l’annonce des résultats. Et à Adanna d’ajouter : « I told them we’d go for the big cheque, and here we are, with the big cheque! I’m so happy and proud of the team ! »

Le premier runner-up, « Prima Facie » est composé de cinq étudiants en droit à l’Université Panthéon-Assas Paris II, basée à Médine ; ils ont remporté une somme de Rs 40 000. Le deuxième runner-up, « Actuarial Beasts », une équipe d’étudiants inscrits en actuariat à l’Université de Maurice, est reparti avec un bon d’achat de Rs 10 000.

Cette deuxième édition de la compétition était aussi ouverte aux étudiants qui suivent une formation professionnelle à plein temps à Maurice (par exemple CFA, ACCA, ACA, etc.) et aux Mauriciens qui sont inscrits dans une université étrangère. Le cas d’étude cette année était articulé autour du « Integrated Reporting », au sein d’une entreprise fictive du secteur hôtelier ayant des opérations dans les îles de la région, et des objectifs de diversification de ses services.

La compétition a vu la participation de 501 étudiants de différentes institutions tertiaires du pays répartis en 106 équipes, dont 5 équipes de l’étranger et 4 équipes mixtes (Maurice et à l’étranger).

PwC a reçu un total de 82 rapports, avant d’effectuer un premier exercice de présélection en interne. Ainsi, dix équipes avaient été retenues pour présenter leurs solutions et défendre leurs idées.

Après cet exercice, trois équipes ont été retenues pour la finale. Le jury était composé d’Aisha Allee, Fondatrice et Présidente de Blast Burson-Marsteller, Andrew S. Milton, Chief Operations Officer (COO) de Constance Hotels, Resorts & Golf et Vishnee Payen, Group Sustainability & Corporate Social Responsibility Manager de LUX* Resorts & Hotels.

« Nous avons voulu donner la chance à ceux qu’on appelle les ‘Millennials’ de démontrer leur talent et leurs compétences, peu importe leur filière d’études, » a ajouté Michael Ho Wan Kau. « Nous avons repéré une bonne douzaine de demi-finalistes qui ont démontré de grandes qualités, et nous allons certainement les approcher pour des opportunités de stage chez nous ».

Dans son message de bienvenue, André Bonieux, Senior Partner de PwC Maurice, a remercié les participants de tous bords, et a précisé que le fait que trois différentes institutions étaient représentées par les finalistes est un signal fort pour le monde universitaire mauricien, et pour Maurice en tant qu’« Education Hub ». « Nous avons du talent localement ; nous en avons qui nous viennent de la région pour des formations supérieures, et ce ne peut qu’être bénéfique pour le développement de nos jeunes, » a-t-il ajouté.