Actu de l'ile Maurice
Actualités

[Vidéo] Réadaptation sociale : Safe Haven accorde une deuxième chance aux jeunes filles en difficulté

Réadaptation sociale : Safe Haven accorde une deuxième chance aux jeunes filles en difficulté

Anushka Virahsawmy, directrice de Gender Links, nous accueille chez Safe Haven à Melrose. « Safe » qui veut dire « en sécurité » et « Haven » synonyme de havre de paix.

C’est le 1er septembre que Safe Haven a débuté ses opérations. Cette halfway home est une deuxième maison pour celles qui ne savent plus où aller, après avoir vécu dans le Rehabilitation Youth Center (RYC) ou dans le Correctional Youth Center (CYC).

A l’initiative du Gender Links, Safe Haven peut accueillir jusqu’à huit résidentes qui seront là pour une période de 6 mois à 1 an. Pourquoi uniquement huit? Anushka Virahsawmy, nous explique qu’elle mise plutôt sur la qualité au lieu de la quantité. « On leur donne la possibilité de changer leur vie grâce à une deuxième chance. » L’objectif primordial est de leur donner un encadrement afin qu’elles apprennent à retrouver confiance en elles-mêmes.

A noter cependant que ce foyer nécessite également des dons. Les responsables accueillent tous ceux qui souhaiteraient apporter une assistance financière afin d’aider ces jeunes filles en difficulté.