Actu de l'ile Maurice
Actualités

Ashok Subron: «Après le départ de Soodhun, il faut revoir certaines de ses décisions comme ministre»

Ashok Subron: «Après le départ de Soodhun, il faut revoir certaines de ses décisions comme ministre»

Le membre de Rezistans ek Alternativ a commenté sur une décision qu’il qualifie de « grave » et « scandaleuse » que Showkutally Soodhun a prise lorsqu’il était ministre du Logement et des Terres.

Ashok Subron parle ici de la décision de déproclamer et de déposséder les mauriciens de la plage de Pomponette, soit un « patrimoine naturel dans le sud. » Il fait savoir que Showkutally Soodhun avait décidé d’allouer 31 arpents de stateland sur la plage de Pomponette à une compagnie Sud-africaine. Il est d’avis que Pravind Jugnauth doit initier une enquête.

« Est-ce-que le ministre Soodhun avait permis la vente d’un bien public pour Rs 43 millions ? »

Ashok Subron ajoute qu’on aurait demandé aux sud-africains de verser Rs 43 million 235 mille dans le budget national pour qu’ils aient le lease agreement avec l’Etat. « Se tre tre grav, » lance-t-il. Il soutient également qu’avec cette décision de Showkutally Soodhun, il est clair que la compagnie sud-africaine Clear Ocean Hotel and Resort Ltd se prépare pour fermer la plage de Pomponette.

Ashok Subron demande au Premier ministre de réfléchir une deuxième fois et de geler la décision d’octroyer cette partie du terrain à Clear Ocean Hotel and Resort Ltd. Il demande aussi de résilier le contrat de location de cette compagnie. « C’est la moindre des choses à faire, aster ki Soodhun out. »

Ashok Subron lance ainsi un appel à tous les mauriciens de venir rejoindre Rezistans Ek Alternativ,ce dimanche 12 novembre à la plage de Pomponette pour demander à ce qu’on reproclame la plage. « Pa kestion ki bann morisyen ced enn pous la plaz piblik are bann kapitalis. »