Actu de l'ile Maurice
Actualités

Ashley Hurhangee : « Raouf Gulbul avait menacé de se suicider. »

Ashley Hurhangee : « Raouf Gulbul avait menacé de se suicider. »

« Il n’a jamais donné l’impression qu’il était un homme malhonnête. » C’est en ces termes qu’Ashley Hurhangee a décrit Raouf Gulbul devant la Commission d’enquête sur la drogue, ce lundi 20 novembre. Il va plus loin en disant : « we had a lot of respect for him but he failed us. » Il le décrit également comme un « loup caché sous la peau d’une brebis. »

Le Président Paul Lam Shang Leen a voulu en savoir plus sur la fameuse réunion qui avait eu lieu le 24 novembre 2014 à St-Pierre.

Paul Lam Shang Leen (P.L.S.L) : Quel a été votre rôle durant la campagne électorale ? Vous avez été le deputy campaign manager de Raouf Gulbul ? Comment ça ?

Ashley Hurhangee  (A.H) : Raouf Gulbul m’a demandé de donner un coup de main à Samad Golamaully qui était le campaign manager. J’accompagnais ce dernier lors de ses déplacements.

P.L.S.L : Qui faisaient partie du « Campaign team»

 A.H : Samad Golamaully, Noor Hossenee, Sabir Gungaparsad (le chauffeur de Raouf Gulbul) et moi-même.

L’avocat a ensuite remis plusieurs photos à la Commission. Lesquelles montrent  Raouf Gulbul en compagnie de Roubina Jadoo-Jaunboccus et Sabir Gungaparsad. Il y avait également une photo de Raouf Gulbul en compagnie de Showkutally Soodhun et Sabir Gungaparsad au Sun Trust.

P.L.S.L : Athon Murday avait affirmé qu’il était le seul chauffeur ?

A.H : C’est un mensonge ! Tout le monde sait que c’était Sabir Gungaparsad. Mais Athon Murday conduisait également quelques fois.  Ashley Hurhangee vient par la suite expliquer que c’était Noor Hossenee qui s’occupait des finances de Raouf Gulbul lors de la campagne.

Paul Lam Shang Leen est revenue sur la fameuse réunion du 24 novembre avec le maulana Haroon à St Pierre.

Ashley Hurhangee explique que Raouf Gulbul les avaient informés qu’il y avait une réunion importante à la station d’essence de St-Pierre.

« Athon Murday, Samad Golamaully, Noor Hossenee et moi-même sont arrivés les premiers sur place. Raouf Gulbul est arrivé à 23 heures et il nous a demandé de le suivre et d’attendre sur la route principale à St Pierre. »

Ashley Hurhangee fait savoir qu’ils étaient agacés par cette manière de faire, mais que Gulbul leur a dit qu’il était important d’attendre.

Quelques instants après, Raouf Gulbul a demandé au conducteur, un certain Salim de déposer un sac noir dans le coffre de leur voiture, avant de leur demander de venir le rejoindre à la rue Magon. Ashley Hurhangee a ensuite expliqué lorsque Samad Golamaully lui a demandé ce que contenait  le sac.  Raouf Gulbul a simplement fait savoir qu’il y avait des pamphlets offerts par le maulana Haroon.

A.H : J’avais du respect pour Gulbul. « He had projected himself as a person who swims in clear waters. » C’est le chauffeur de la voiture qui avait dit qu’il y avait de l’argent dans le sac.

L’avocat explique par ailleurs que Samad Goolamaully et lui-même avaient demandé à ce que Raouf Gulbul démissionne en tant que Président de la Gambling Regulatory Authority. L’avocat leur a ensuite déclaré « ki mo madame ek mo zanfan pu manzer si mo demisyoner ? »

Ashley Hurhangee a par ailleurs déclaré qu’il ne dirait que la vérité à la Commission d’enquête. Il expliquerait qu’un sac noir contenant des pamphlets avait été placé dans le coffre de la voiture. Raouf Gulbul a ensuite dit à Samad Golamaully « to tander ki li pe dire ? Si li dire sa mo pu swisid moi. »

 

L’audition a pris fin vers les 13h45.