Actu de l'ile Maurice
Faits Divers

Escroquerie : A 69 ans, Jean-Yves vend des rêves canadiens pour la somme de Rs 800 000

Escroquerie : A 69 ans, Jean-Yves vend des rêves canadiens pour la somme de Rs 800 000

Il ne serait pas à ses premiers coups. Arnaquer les gens, c’est sa profession. Jean-Yves Cossigny, 69 ans, a encore frappé. Il a vendu des rêves canadiens à des Mauriciens pour des paiements estimés à Rs 800 000. Cet habitant de Terre-Rouge a été arrêté…

En effet, la police de Terre-Rouge se retrouve avec un cas un peu particulier. Jean-Yves Cossigny, 69 ans, a arnaqué une vingtaine de personnes pour un préjudice total estimé à plus de Rs 800 000. Arrêté il y a deux semaines, le sexagénaire a été traduit devant le tribunal de Pamplemousses. Il a été reconduit en cellule policière…

Jean-Yves Cossigny a été interpellé par la police de Terre-Rouge depuis deux semaines déjà. L’homme âgé de 69 ans est accusé d’avoir escroqué une vingtaine de personnes en leur promettant de l’emploi au Canada. Depuis son arrestation, les victimes se défilent devant le poste de police de Terre-Rouge. Vimla H., que nous avons rencontré mercredi, lui a remis une somme de Rs 48 000 tout en espérant de retrouver une vie meilleure ailleurs. Mais l’escroc est parti aussitôt l’argent encaissé.

Tout démarre à partir d’une annonce publiée dans un hebdomadaire. Jean-Yves Cossigny, un agent recruteur basé dans un local à Arsenal promettait de l’emploi aux Mauriciens au Canada. Il appâtait ses victimes par des offres d’emploi, leur demandant de fournir une photocopie de leur carte d’identité, l’acte de naissance et une somme d’argent pour les frais d’enregistrement. Une vingtaine de personnes est entrée dans le piège. « Il amadouait ses proies. Il montre que ce qu’il fait est réel. Vous voyez défiler dans son bureau ses clients. En fait, il les convoquait pour démontrer du sérieux et aussi influencer les autres présents. Et à la fin, il leur réclame une somme d’argent. Mais rien ne suit après, » nous a déclaré un enquêteur.

Vimla H., une habitante du Sud s’est présentée au poste de police de Terre-Rouge le mercredi 22 novembre pour porter plainte contre lui. Selon cette victime, Jean-Yves leur faisait miroiter monts et merveilles en matière d’emploi. Mais peu de temps après, la jeune femme ne croyait plus dans ses promesses. « Kan nu finn trouv lanons nu finn interese. Nu finn zoine li. Nu finn donn li Rs 48 000 en trwa foi. Nu finn remarke ki li coumense fer bann manier ziska ki li disparet. Nu finn dir li retourn nu kas. Nu nepli envi aler », raconte la jeune femme visiblement troublée.

Avant Vimla H., plusieurs autres victimes ont porté plainte contre Jean-Yves Cossigny. Ils ont été bernés par l’escroc.
Agissant sur la base des plaintes, la police de Terre-Rouge a procédé à l’arrestation du suspect il y a deux semaines. Mardi, il a été présenté devant le tribunal de Pamplemousses sous une accusation provisoire d’escroquerie. Il a été reconduit en cellule policière. L’enquête suit toujours son cours.

Escroc invétéré

Jean-Yves Cossigny n’est pas à ses premières frasques. Cet habitant de Terre-Rouge est fiché auprès de la police. En 1985, il a utilisé le même subterfuge pour arnaquer une quinzaine de personnes. Il est connu comme un joueur invétéré et un menteur patenté. Arrêté, il avait été condamné par la justice, mais trente ans après, il a récidivé.

Source : Lepoint.mu