Connect with us

Politique

Partielle au No 18: La cote d’extrême outsider de Dhanesh Maraye écoeure le PMSD

Published

on

Partielle au No 18: La cote d’extrême outsider de Dhanesh Maraye écoeure le PMSD

Qu’est ce qu’on ne trouve pas à Maurice pour lancer un pari. Même l’élection partielle dans la circonscription no 18 est dans les combines de nos chers bookmakers. Ainsi, ces derniers jours, les bookies ont circulé la cote des candidats qui brigueront cette partielle. C’est le candidat Rouge, Arvin Boolell qui est le grand favori à Rs 140 pour une mise de Rs 100. Suivi de Roshi Bhadain avec sa casaque jaune à Rs 190 et un dégré plus on retrouve Tania Diolle du Mouvement Patriotique à Rs 200.

Fait très surprenant la coquelette de l’écurie PMSD, Dhanesh Maraye,  est l’extrême outsider de cette joute, avec un gain de Rs 20 000 pour une mise de Rs 100. Etonnant surtout que même le représentant du Party Malin est vendu à Rs 7 000.

Inside News a voulu en connaître la réaction d’un membre du PMSD. C’est inacceptable, selon l’état major du PMSD. Manish Cushmagee, l’assistant secrétaire général du parti bleu, a déclaré que tout se passe bien pour son candidat. Il déplore qu’une section de la presse « fait le jeu du MMM ». Surtout, explique le jeune homme, avec la publication de la cote des candidats chez les bookies. En effet, ces derniers placent Dhanesh Maraye comme extrême outsider.

«  C’est complètement absurde ! », clame-t-il. Il trouve que ce sondage n’a rien de crédible «  d’ailleurs, pourquoi ne cite-on pas le nom du bookmaker qui a présenté ces cotes ? », se demande-t-il. Pour ce dernier, «  il est clair que ce groupe de  presse fait le jeu du MMM, pour faire élire la candidate Nita Juddoo ».

Par ailleurs, il avance que très probablement, le PMSD organisera sa traditionnelle «  journée d’activités », ce dimanche. Pour le moment, le lieu n’a pas encore été choisi.

Commentaires

Politique

[vidéo] Navin Ramgoolam critique certains membres de son parti

Published

on

Navin Ramgoolam critique certains membres de son parti

[vidéo] Navin Ramgoolam critique certains membres de son parti

« Ti bizin ena sa defet 2014 pu ki nu realizer ki bizin ena enn vrai riptir avek le passe ». Tels ont été les propos de Navin Ramgoolam, lors de son discours au congrès anniversaire du Parti Travailliste, à l’auditorium Octave Wiéhe, ce dimanche 25 février.

Il en a profité pour égratigner certains membres de son parti. « Ena sertain ki pa defann kouler parti ni deliver lor terin, mais zot fer parti l’exekitif parti ! », a-t-il précisé.  Il lance à ces derniers une sévère mise en garde : « ceki rod rappros zot ek MSM, mo pu sot zot licou!»

Navin Ramgoolam donne la garantie qu’il fera, tout ce qui est en son pouvoi,  pour faire revivre les idéologies qui avaient été mises en place par les tribuns du Ptr. Le leader des Rouges reconnaît qu’il a appris des erreurs du passé. Il promet qu’à l’avenir, il y aura un vrai changement dans la structure du Ptr.  De ce fait, le leader des rouges souhaite réunir , des représentants de chaque circonscription afin que ces derniers fasse partie de l’exécutif du Parti Travailliste.

Il avance qu’à partir de maintenant, une série de congrès seront organisés dans les vingt circonscriptions à travers le pays.

Commentaires

Continue Reading

Politique

82 ans du PTr : Le MMM décline l’invitation  

Published

on

82 ans du PTr : Le MMM décline l’invitation  

Le Parti Travailliste, organisera un congrès, ce dimanche 25 février, à l’auditorium Octave Wiehé, pour célébrer ses 82 ans d’existence. Nous apprenons que l’état major du parti a envoyé une invitation aux autres partis de l’opposition.

Ils ont tous répondu positivement hormis le MMM. AJay Guness, secrétaire général nous a expliqué que c’est une décision qui émane du comité central. « Pou ki pena polemik autour enn sois disan alliance avec Ptr, nou finn prefer pa alé».

 

Commentaires

Continue Reading

Politique

Xavier-Luc Duval à l’étranger pour des raisons médicales

Published

on

Xavier-Luc Duval à l’étranger pour des raisons médicales

La santé de Xavier-Luc Duval n’est pas au top. Selon une source, le leader de l’opposition a pris l’avion jeudi soir pour l’étranger à des fins de traitements médicaux. Cela fait suite, souligne-t-on, à un empoisonnement alimentaire dont il a été victime, le jeudi 9 février dernier.

Si pour l’heure, dans son entourage, on fait comprendre qu’il n’y a rien à s’inquiéter, « toutefois, on attend le rapport médical, car pour le moment on ne connait pas vraiment la raison de cet empoisonnement ! », souligne un membre du PMSD.

Cependant, Xavier-Luc Duval sera de retour au pays dans deux semaines. « Il sera prêt pour la grande rentrée parlementaire prévue pour le 27 mars prochain », confie un membre du PMSD.

La grande question demeure s’il sera présent pour les célébrations du 50ème anniversaire de notre indépendance.

Pour rappel, le leader du PMSD avait été admis à l’hôpital Jeetoo, le mercredi 7 février dernier. Le cas avait été rapporté au poste de police du centre hospitalier.

A lire aussi : Victime d’un empoisonnement alimentaire : Xavier-Luc Duval, admis à l’hôpital Jeetoo

Commentaires

Continue Reading

A la une