Connect with us

Politique

Yuvan Beejadhur : « Il nous faut un gouvernement au soin de tout le monde »

Published

on

Yuvan Beejadhur : « Il nous faut un gouvernement au soin de tout le monde »

Comment les nouveaux venus dans l’arène politique se démènent-ils pour cette partielle? Inside News a interrogé le candidat et leader du Nouveau Front Politique. Il l’avait annoncé déjà. Yuvan Beejadhur veut faire sa campagne autrement. Ainsi, il mise plus sur les portes à portes et l’apport des réseaux sociaux. Selon lui, Maurice doit avoir « un gouvernement pour tout le monde ». Il avance que la voix du public doit se faire entendre au parlement.

Durant sa campagne électorale, le leader du Nouveau Front Politik a été à l’écoute de la population de Belle-Rose/ Quatre-Bornes. Plusieurs sujets d’actualités dont, le pouvoir d’achat, la drogue, l’emploi, l’encadrement des jeunes, la discrimination envers les femmes, entre autres, ont été abordés.

Suite à cela, Yuvan Beejadhur visionne un parlement qui encourage les interactions entre la société, les étudiants, les syndicalistes et les associations. Il avance que durant sa campagne, il a remarqué que certains mauriciens ont tendance à dramatiser certaines situations. Donc, il préconise qu’un bon dialogue peut aider à remonter la pente.

Commentant sur la situation financière de son parti, Yuvan Beejadhur avance qu’il se sert des réseaux sociaux pour faire du crowd-funding et utilise ses propres moyens. D’autre part, une application a été lancée par son parti pour donner l’occasion au public de partager leurs doléances. Ainsi, la population pourra voter pour les problèmes prioritaires.

A noter que le parti compte organiser un health run sur le tracé du métro express avant l’élection partielle.

Commentaires

Politique

Xavier-Luc Duval à l’étranger pour des raisons médicales

Published

on

Xavier-Luc Duval à l’étranger pour des raisons médicales

La santé de Xavier-Luc Duval n’est pas au top. Selon une source, le leader de l’opposition a pris l’avion jeudi soir pour l’étranger à des fins de traitements médicaux. Cela fait suite, souligne-t-on, à un empoisonnement alimentaire dont il a été victime, le jeudi 9 février dernier.

Si pour l’heure, dans son entourage, on fait comprendre qu’il n’y a rien à s’inquiéter, « toutefois, on attend le rapport médical, car pour le moment on ne connait pas vraiment la raison de cet empoisonnement ! », souligne un membre du PMSD.

Cependant, Xavier-Luc Duval sera de retour au pays dans deux semaines. « Il sera prêt pour la grande rentrée parlementaire prévue pour le 27 mars prochain », confie un membre du PMSD.

La grande question demeure s’il sera présent pour les célébrations du 50ème anniversaire de notre indépendance.

Pour rappel, le leader du PMSD avait été admis à l’hôpital Jeetoo, le mercredi 7 février dernier. Le cas avait été rapporté au poste de police du centre hospitalier.

A lire aussi : Victime d’un empoisonnement alimentaire : Xavier-Luc Duval, admis à l’hôpital Jeetoo

Commentaires

Continue Reading

Politique

82 ans du PTr : Un parti au passé glorieux

Published

on

82 ans du PTr : Un parti au passé glorieux

Le Parti Travailliste fêtera ses 82 années d’existence ce vendredi, 23 février. Dans ce contexte, Inside News a interrogé deux personnages, qui ont, à un moment ou à un autre, contribué à l’histoire du parti.

Kadress Pillay, qui était ministre de l’ٞEducation sous le régime travailliste en 1995, évoque une grande fierté d’« avoir fait partie de la  grande famille rouge d’antan ». L’ancien membre de l’exécutif travailliste souligne que la philosophie du parti mise sur trois axes : la participation, le progrès et le partage.

Cependant il dit qu’aujourd’hui, le Ptr « a le besoin de se réinventer, car les valeurs travaillistes sont perdues ». A l’aube de la célébration des 82 ans des rouges, il estime qu’il y a un gros ‘gap’ entre le passé et le présent. Il affirme qu’à présent, «  il n’existe plus de démocratie chez les rouges, il n’y a qu’un clan qui fait ce qu’il veut »  Ainsi, il est d’avis que le défi est grand. Selon Kadress Pillay, « la grande victoire du Parti Travailliste devrait être de ramener la philosophie travailliste à sa valeur réelle, au lieu de se soucier de revenir au pouvoir ».

Pour sa part, Patrick Assirvaden, président du Parti Travailliste souligne toute l’importance des rouges sur l’échiquier politique. D’ailleurs, fait-il ressortir, « notre parti est le deuxième avec la plus longue existence sur le continent africain, après l’ANC ». Le Président affirme que les 82 ans d’existence « prouve que toute l’histoire du Ptr est reliée avec celle de la République de Maurice ».  

Patrick Assirvaden précise que depuis son existence, le parti Rouge «  a beaucoup œuvré pour la nation, particulièrement pour la classe travailleur ». Il conclut par dire que le pays a besoin des valeurs travaillistes « pour son avancement socio-économique ».

Commentaires

Continue Reading

Politique

Les 82 ans du Ptr et 50ème anniversaire de l’indépendance: Tout un programme

Published

on

Les 82 ans du Ptr et 50ème anniversaire de l’indépendance: Tout un programme

Les 82 ans du Ptr et 50ème anniversaire de l’indépendance: Tout un programme

Un comité, présidé par le président des Rouges, Patrick Assirvaden, a eu lieu jeudi dernier, pour peaufiner toutes les activités. Ainsi, ce vendredi, un dépôt de gerbes est prévu au Square Guy Rozemont à 16 heures pour débuter les célébrations.

L’item principal de cet anniversaire aura lieu à l’auditorium Octave Wiéhé, le dimanche 25 février. En effet, un congrès anniversaire est organisé ce jour-là et débutera à 10 hres. Le programme continuera le 4 mars prochain, avec un colloque dans le sillage de la fête de l’indépendance. Une exhibition de photos sur l’indépendance, couplée de vidéos sera de la partie.

Patrick Assirvaden affirme que le clou du programme sera la fête de l’indépendance célébrée par le Ptr au Kewal Nagar le 11 mars prochain, soit à la veille de la fête de l’indépendance nationale. Ce village a été choisi, nous dit le président des Rouges, pour avoir donné naissance au père de la nation, Sir Sewoosagur Ramgoolam.

Commentaires

Continue Reading

A la une