Connect with us

Politique

Jack Bizlall: « Il y a certains qui ont dépensé plus de Rs 1 million pour cette campagne. »

Published

on

Jack Bizlall: « Il y a certains qui ont dépensé plus de Rs 1 million pour cette campagne. »

Le Mouvement Premier Mai animait un congrès, hier, mercredi 13 décembre au Centre Nelson Mandela à Quatre-Bornes. Prenant la parole, Jack Bizlall a tout d’abord expliqué qu’il faut assumer notre responsabilité et attendre le décompte du 18 décembre. « Pa kav tap tanbur avan ler. »

Il a également parlé des dépenses pour cette campagne électorale. Jack Bizlall fait savoir que les dépenses de son parti ne s’élève qu’entre Rs 125 000 et Rs 150 000. Il affirme qu’il y des adversaires qui ne respectent pas la somme totale qui doit être déboursée pour cette élection. L’animateur du Mouvement Premier Mai commente sur les banderoles au numéro 18, le nombre de baz ouverts dans la circonscription et aussi le nombre d’agents qui reçoivent de l’argent. Pour lui, « ena sertin pe depans buku plis ki Rs 1 milyon. » Jack Bizall déclare que de son côté, le parti n’a pas eu à faire des dépenses pour l’essence. Il ne retiendra également pas de voiture pour déplacer les électeurs le 17 décembre.

D’autre part, il fait savoir qu’il écrira une lettre au Commissaire électorale pour lui dire que c’est n’est pas correcte que les votants soient obligés d’utiliser la carte biométrique pour aller voter. « C’est contraire à la démocratie électorale, » fait-il savoir.

Advertisement

Politique

[Vidéo] Showkutally Soodhun : « Avek Pravind Jugnauth, nou pena okenn adverser politik! »

Published

on

Showkutally Soodhun : « Avek Pravind Jugnauth, nou pena okenn adverser politik! »

[Vidéo] Showkutally Soodhun : « Avek Pravind Jugnauth, nou pena okenn adverser politik! »

C’est ce qu’a déclaré Showkutally Soodhun, président du MSM, lors d’une entrevue accordée à Inside News. Il a mis l’accent sur le fait que le MSM est toujours très fort et qu’il remportera les prochaines législatives. Profitant de l’occasion, Showkutally Soodhun, président du Mouvement Socialiste Militant, nous explique toute la planification en marge du grand meeting qu’organisera l’alliance gouvernementale à la place Bazar, à Vacoas. Selon lui, ce rassemblement démontrera toute la force du MSM par rapport aux autres grands partis politiques.

Il a aussi apporté des éclaircissements sur son rôle actuellement. N’étant plus ministre, nous affirme-t-il, il est plus libre pour s’occuper des affaires du parti. Showkutally Soodhun dit ne pas avoir de regret, affirmant que « trop buku dimun in mal ziz moi ». Il dit cependant avoir foi en Dieu.

Continue Reading

Politique

Politique: Swadesh Babajee- «Mo ena dossier lor bane camarade Bureau politique»

Published

on

Politique: Swadesh Babajee- «Mo ena dossier lor bane camarade Bureau politique»

Il se dit militant de coltar et continue à vouer loyauté au MMM. Pourtant Swadesh Babajee s’est dit très remonté contre le leadership de Paul Bérenger et ses proches collaborateurs.

Animant une conférence de presse hier, il a fustigé ceux qui le qualifient de vendeur et affirme que ça va très mal au niveau de la direction des Mauves. Comme membre de longue date de la régionale No 4, il a déploré que des sanctions soient prises contre des membres qui osent parler des maldonnes au parti.

Swadesh Babajee a cité l’article 16 de la constitution du MMM, qui stipule, selon lui, que c’est le Comité Central seulement qui est habilité à sanctionner un membre, et non le leader ou toute autre personne. Toutefois, l’ex président de la régionale No4 maintient qu’il reste un sincère militant et fidèle à son parti.

Continue Reading

Politique

[vidéo] Privatisation de la CWA: «Collendavelloo pe koz menti lor ca dossier la»

Published

on

Privatisation de la CWA: «Collendavelloo pe koz menti lor ca dossier la»

[vidéo] Privatisation de la CWA: «Collendavelloo pe koz menti lor ca dossier la»

C’est ce qu’a déclaré Xavier Duval qui animait un point de presse ce matin. Le leader de l’opposition a épluché les recommandations de la Banque Mondiale concernant la privatisation de tout le service de l’eau à Maurice.

Il a aussi exprimé ses inquiétudes par rapport au timing de cette affaire. Xavier Duval affirme avoir parlé à des cadres de la Banque Mondiale qui lui ont dit que ce projet va prendre au minimum 14 mois pour être concrétisé. Ainsi, pour le leader de l’opposition, nous serons à la veille des élections, et ce ne sera pas une bonne chose.

Continue Reading

Trending