Connect with us

Actualités

L’Afrique est un marché important pour l’Île Maurice, selon la présidente Gurib-Fakim

Published

on

L’Afrique est un marché important pour l’Île Maurice, selon la présidente Gurib-Fakim

L’Afrique est un marché important pour les Mauriciens et ce pays devrait agir comme un interface entre les continents africain et asiatique, a estimé la présidente mauricienne, Ameenah Gurib-Fakim, dans le traditionnel message de Noël adressé lundi soir à ses compatriotes.

Ameenah Gurib-Fakim a indiqué que Maurice devrait poursuivre ses efforts pour trouver de nouveaux marchés et, selon elle, l’Afrique est un marché important avec presque 1.2 milliard habitants.

« L’Afrique aura besoin, dans les années à venir, des compétences comme ingénieurs, chercheurs, informaticiens et c’est la raison pour laquelle, nous devons préparer nos jeunes talents afin de permettre à Maurice d’être un interface entre les continents africain et asiatique, » a-t-elle souligné.

La présidente a dit sa confiance dans la jeunesse mauricienne et dans sa capacité à aider à transformer l’Île Maurice.

« Pour cela, il nous faut travailler, continuer à faire efforts et être discipliné afin de pouvoir développer une culture de mérite, de productivité, de qualité et de l’excellence, » a-t-elle estimé, affirmant sa conviction que les Mauriciens ont les capacités et les ressources nécessaires de relever ensemble ce nouveau défi.

« Nous devons continuer à consolider les secteurs économiques traditionnels et accélérer la diversification économique dans de nouveaux secteurs. Parmi ceux-ci, le gouvernement a identifié l’économie de la connaissance axée sur les services, l’énergie verte, l’économie océanique, la science et tant d’autres, » a indiqué la présidente.

Selon Ameenah Gurib-Fakim, si l’économie reste la clé du développement d’un pays, on ne doit pas négliger les valeurs que sont la solidarité, à la discipline, le travail et le partage.

Selon elle, il ne s’agit pas seulement de créer des emplois, mais également de s’assurer « qu’il y ait la santé et la sécurité au travail et aussi vérifier que des salaires raisonnables et équitables entre les hommes et les femmes. »

Au chapitre de l’environnement, Ameenah Gurib-Fakim a appelé à « veiller à ce que nos activités économiques ne dégradent davantage notre l’environnement en encourageant l’énergie propre et en recyclant nos déchets. »

www.infosplusgabon.com

Advertisement

Actualités

Independent Police Complaints Commission : Dick Ng Sui Wa prête serment

Published

on

Independent Police Complaints Commission : Dick Ng Sui Wa prête serment

Comme l’avait annoncé Sir Anerood Jugnauth, à l’Assemblée Nationale, la semaine dernière, Dick Ng Sui Wa, a prêté serment pour être assesseur de l’Independent Police Complaints Commission. La cérémonie a eu lieu ce jeudi, 19 avril, à la State House, au Réduit.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de Barlen Vayapoory, président de la République par intérim. Le principal concerné a ainsi écrit sur sa page Facebook: « serving the country, the nation without fear or favour ».

A noter que le 9 avril dernier, la présidente de la commission, l’ancienne juge Deviyanee Beesoondoyal, et l’un des assesseurs, l’ancien Managing Director, Phalraj Seervansingh, avait, eux aussi prêté serment.

Ces personnes nommées par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, serviront cette commission pour un mandat de quatre ans.

Continue Reading

Actualités

Commonwealth Business Forum : Quand Pravind Jugnauth rencontre d’autres chef d’Etat

Published

on

Commonwealth Business Forum : Quand Pravind Jugnauth rencontre d’autres chef d’Etat

Hier, Pravind Jugnauth avait participé au Business forum avec plusieurs interventions concernant l’Economic Partnership Agreement de l’Union Européenne, les nouveaux secteurs de coopérations, le danger du protectionnisme, le réchauffement climatique, la réputation du centre financier mauricien entre autres.

Pravind Jugnauth a aussi eu des discussions avec plusieurs dirigeants y compris le nouveau Président de l’Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa ou le Premier ministre de l’Inde, Narendra Modi.

This slideshow requires JavaScript.

Continue Reading

Actualités

Mahen Seeruttun : « Encourager les jeunes à se lancer dans le secteur agricole »

Published

on

Mahen Seeruttun : « Encourager les jeunes à se lancer dans le secteur agricole »

Le ministre de l’Agro-Industrie et de la sécurité alimentaire, Mahen Seeruttun, veut inciter les jeunes à se tourner vers l’agriculture. Il pense déjà au vieillissement de la communauté des planteurs. Le ministre était présent à une cérémonie de remise de prix à des femmes ayant participé à un concours culinaire. C’était ce jeudi 19 avril, au conseil municipal de Port-Louis. Ce concours s’insère dans le cadre des 50 ans de l’indépendance du pays.

Selon Mahen Seeruttun, «bizin ankuraz bann zanfan pou return dan sekter agrikol. Nu truv ban zanfan ki zot parent travay dan plantasyon, nepli interese pou kontign sa aktivite la. Bizin ankuraz bann zenn return dan la ter. Se enn tandans dan lezot pei. Ena beaucoup plis a gaynie an term de mode de vie

Mahen Seeruttun a rappelé que son ministère a, depuis l’année dernière, lancé un projet à l’intention des jeunes diplômés. « pou zot return ver la ter. Nun fer appel a kandidatir. Plis ki 50 zenn ki ti montre linteré. Nu finn donn enn formasyon a traver FAREI (Food and Agricultural Research and Extension Institute, pou montre zot kuma fer plantasyon entre autres. »

La ministre de l’Egalité des genres, Roubina Jadoo-Jaunbocus, a, quant à elle, souligné que le secteur agricole compte beaucoup de femmes. Elle a salué les femmes pour leur contribution dans ce secteur depuis les 50 dernières années. «bizin kontign kiltiv la ter.»

Continue Reading

Trending