Connect with us

Actualités

Offrir un animal de compagnie à Noël : Est-ce une bonne idée?

Published

on

Offrir un animal de compagnie à Noël : Est-ce une bonne idée?

Adopter un animal durant les fêtes de fin d’année, est un geste courant de nos jours. Offrir un chien, un chat ou un rongeur pour cette occasion est devenu presque aussi anodin que d’offrir un jouet. Cependant, la magie de Noël peut rapidement se transformer en cauchemar pour certains.

L’arrivée d’un animal est aussi bouleversante que celle d’un bébé: c’est tout notre quotidien qui est transformé. L’adoption c’est pouvoir trouver du temps, donner de l’affection et s’investir. C’est une grande responsabilité qui implique des devoirs mais aussi des contraintes. C’est une décision qui ne doit pas être prise sur un coup de tête mais qui doit être mûrement réfléchie, souligne la Mauritius Society for Animal Welfare (MSAW).

S’il y a beaucoup de personnes qui adoptent un animal en cette période de l’année, certains d’entre eux, n’ont, en revanche, pas conscience des implications . Il est vrai que les animaux abandonnés recherchent des familles accueillantes. Cependant, il faut que les propriétaires  assument leurs responsabilités. La MSAW déclare qu’elle a dû faire face à des situations, où des personnes ont adopté des chiots durant les fêtes de fin d’année, retourne à la clinique pour les déposer. Elles avaient affirmé qu’elles n’avaient pas le temps de s’en occuper, que les enfants ne s’adaptaient pas, que le chien n’aboyait pas ou qu’il aboyait trop. La MSAW considère que c’est malheureux pour le chien qui lui, s’est  déjà peut-être attaché à son entourage.

Le département de communication de la MSAW souhaite que ceux qui viennent pour l’adoption prennent conscience de ces informations suivantes:
Avant d’adopter , il est important de se poser les questions suivantes :
1.Qui va le sortir quotidiennement?
2.Qui va ramasser ses excréments ?
3.Qui va le brosser, le laver et le soigner ?
4.Qui va s’occuper de lui tous les jours ?
Il est évident qu’un enfant ne pourra assumer à lui seul, cette charge : c’est aux parents de s’occuper du chien. L’enfant peut seulement, dépendant de son âge, aider à certaines tâches et ce, sous la surveillance d’un adulte.
Un animal de compagnie implique les responsabilités financières suivantes:
1.Vaccin
2.Tatouage/puce
3.Vermifuge
4.Soins vétérinaires
5.Toilettage (selon la race)
6.Gardes (vacances, week-end)
7.Accessoires nécessaires pour son confort (jouets, panier, collier, laisse…) et pour voyager (cage de transport)

Astuce avant d’adopter ! Si l’on souhaite réellement offrir un chien à son enfant, il est conseillé de se rendre dans un refuge.Cela afin de  le mettre en contact avec les animaux et voir sa réaction.

Un animal n’est pas un  téléphone portable que l’on achète, que l’on jette et que l’on remplace. C’est un engagement à long terme. Disponibilité, patience, indulgence, respect, calme et constance sont les maîtres mots pour une réussite. Si vous êtes conscients de toutes ces implications, il y a beaucoup d’animaux abandonnés à la MSAW de Rose Hill qui n’attendent que votre amour et votre affection.
N’hésitez pas à vous rendre sur place ou appeler sur le 464 5084/466 7154 pour d’autres renseignements.

Advertisement

Actualités

Independent Police Complaints Commission : Dick Ng Sui Wa prête serment

Published

on

Independent Police Complaints Commission : Dick Ng Sui Wa prête serment

Comme l’avait annoncé Sir Anerood Jugnauth, à l’Assemblée Nationale, la semaine dernière, Dick Ng Sui Wa, a prêté serment pour être assesseur de l’Independent Police Complaints Commission. La cérémonie a eu lieu ce jeudi, 19 avril, à la State House, au Réduit.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de Barlen Vayapoory, président de la République par intérim. Le principal concerné a ainsi écrit sur sa page Facebook: « serving the country, the nation without fear or favour ».

A noter que le 9 avril dernier, la présidente de la commission, l’ancienne juge Deviyanee Beesoondoyal, et l’un des assesseurs, l’ancien Managing Director, Phalraj Seervansingh, avait, eux aussi prêté serment.

Ces personnes nommées par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, serviront cette commission pour un mandat de quatre ans.

Continue Reading

Actualités

Commonwealth Business Forum : Quand Pravind Jugnauth rencontre d’autres chef d’Etat

Published

on

Commonwealth Business Forum : Quand Pravind Jugnauth rencontre d’autres chef d’Etat

Hier, Pravind Jugnauth avait participé au Business forum avec plusieurs interventions concernant l’Economic Partnership Agreement de l’Union Européenne, les nouveaux secteurs de coopérations, le danger du protectionnisme, le réchauffement climatique, la réputation du centre financier mauricien entre autres.

Pravind Jugnauth a aussi eu des discussions avec plusieurs dirigeants y compris le nouveau Président de l’Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa ou le Premier ministre de l’Inde, Narendra Modi.

This slideshow requires JavaScript.

Continue Reading

Actualités

Mahen Seeruttun : « Encourager les jeunes à se lancer dans le secteur agricole »

Published

on

Mahen Seeruttun : « Encourager les jeunes à se lancer dans le secteur agricole »

Le ministre de l’Agro-Industrie et de la sécurité alimentaire, Mahen Seeruttun, veut inciter les jeunes à se tourner vers l’agriculture. Il pense déjà au vieillissement de la communauté des planteurs. Le ministre était présent à une cérémonie de remise de prix à des femmes ayant participé à un concours culinaire. C’était ce jeudi 19 avril, au conseil municipal de Port-Louis. Ce concours s’insère dans le cadre des 50 ans de l’indépendance du pays.

Selon Mahen Seeruttun, «bizin ankuraz bann zanfan pou return dan sekter agrikol. Nu truv ban zanfan ki zot parent travay dan plantasyon, nepli interese pou kontign sa aktivite la. Bizin ankuraz bann zenn return dan la ter. Se enn tandans dan lezot pei. Ena beaucoup plis a gaynie an term de mode de vie

Mahen Seeruttun a rappelé que son ministère a, depuis l’année dernière, lancé un projet à l’intention des jeunes diplômés. « pou zot return ver la ter. Nun fer appel a kandidatir. Plis ki 50 zenn ki ti montre linteré. Nu finn donn enn formasyon a traver FAREI (Food and Agricultural Research and Extension Institute, pou montre zot kuma fer plantasyon entre autres. »

La ministre de l’Egalité des genres, Roubina Jadoo-Jaunbocus, a, quant à elle, souligné que le secteur agricole compte beaucoup de femmes. Elle a salué les femmes pour leur contribution dans ce secteur depuis les 50 dernières années. «bizin kontign kiltiv la ter.»

Continue Reading

Trending