Actu de l'ile Maurice
Faits Divers

Restrospective : Les drames qui ont marqué l’année 2017

Restrospective : Les drames qui ont marqué l’année 2017

Meurtre de Christiana Chery : Le chauffeur avoue l’avoir tué avec un «cutter»

Nous sommes au mois de février. Le cadavre d’une femme est découvert dans un champ de cannes à Cascavelle. Il s’agit de Christina Cherry,une habitante de Pointe-aux-Sables âgée de 27 ans et mère d’une fillette de 4 ans.

Bilall Elahee, un chauffeur de 25 ans et ami de la victime a été arrêté quelques jour plus tard par les limiers de la Major Crime Investigation Team (MCIT). Il  a avoué aux limiers de la Major Crime Investigation Team (MCIT) qu’il a tué la jeune femme à l’aide d’un «cutter» le jeudi 9 février.  Bilall Elahee a accompagné les enquêteurs sur la scène de crime à Cascavelle pour une reconstitution des faits.  «Mo pas ti d’accord ar so lavie. Plusieurs fois monn dir  li sanz so la vie. Akoz  sa même nou finn gagne laguer», a-t-il dit aux enquêteurs

Il se pend après avoir agressé ses deux belles-filles avec un couteau

Mercredi 15 mars. Un terrible drame s’est joué au domicile des Neelwant à Koyratty, Terre-Rouge. Manick, un chauffeur d’autobus de 52 ans, s’est donné la mort par pendaison sous un arbre. C’est l’une de ses sœurs qui a fait l’horrible découverte vers 6h00.

Manick, qui était recherché par la police depuis dimanche après avoir agressé ses deux belles-filles avec un couteau, était venu trouver refuge deux jours plus tard chez sa mère Danwantee (66 ans) vers 3 heures du matin.

Shweta (23 ans) se donne la mort 6 mois après son mariage

Nous sommes le 25 mars. Une jeune femme est transportée aux urgences de l’hôpital Nehru après avoir été retrouvée inconsciente à son domicile en fin de soirée. Shweta avait tenté de commettre l’irréparable avec un horni. C’est du moins la version que son mari a donnée aux membres du personnel soignant. La jeune femme plongée dans un profond coma est admise à l’unité de soins intensifs. Quelques jours plus tard, soit le mercredi 29 mars,  elle rend l’âme. Emportée par un «acute pulmonary oedema», selon le rapport du Dr Sudesh Kumar Gungadin chef du département médicolégal.

La victime s’était mariée 6 mois plus tôt.

Petite-Rivière : Il tue sa compagne avant de se pendre

Macabre découverte à Camp des Embrevades, Petite-Rivière, le samedi 8 avril. Le corps en décomposition avancée d’Estriella Rioux, 23 ans, a été retrouvé au domicile de Patrick Jhurry, son concubin âgé de 30 ans. Les policiers ont par la suite retrouvé le corps de ce dernier dans la salle de bain. Il s’est donné la mort par pendaison. Les policiers n’étaient pas au bout de leur surprise. Une fillette se trouvait également dans la maison. Il s’agit de Mégane, 3 ans, la fille du couple. Elle a été conduite à l’hôpital.

Selon la police, Patrick Jhurry a tué sa compagne jeudi soir avant de commettre l’irréparable deux jours plus tard.  Selon les témoignages recueillis auprès des habitants du quartier, cela fait 24 heures qu’une odeur nauséabonde incommodait le voisinage, surtout ceux habitant à l’arrière de la maison du couple.

Meurtre à Flacq : « Letan li fini touy so fam, li kass enn poz li fime enn cigarete»

Nous sommes au mois de juillet. Mala est horrifiée en pénétrant dans la chambre de sa fille, Anju. Celle-ci gît inerte dans une mare de sang tandis que son gendre, les vêtements tachés de sang est  assis tranquillement sur le bord du lit, entrain de griller une cigarette. « To finn touy mo tifi», hurle-t-elle. Sudhir Somrah (37 ans) d’un calme déconcertant rétorque : « Sa tigit. Si mo capav mo re dechire li enkor». C’est là que Mala aperçoit un couteau couvert de sang sur le lit. Craignant que son gendre ne joigne le geste à la parole, elle se saisit du couteau. Elle ne sait pas encore que Sudhir Somrah, après avoir commis cet acte ignoble, s’était infligé un coup au niveau du ventre pour mettre un terme à ses jours

Vidya Kowlessur, l’oncle de la victime, nous relate que sa nièce qui avait obtenu une «protection order» s’était installée avec ses quatre enfants âgés entre 4 et 11 ans à Flacq en février 2016. Sa femme, ayant porté plainte contre lui pour violence conjugale, Sudhir a passé une semaine en détention. C’est pourquoi Anju a aménagé dans une nouvelle maison située à quelques mètres de sa mère. Mais Sushir ne supportant pas d’avoir passé une semaine derrière les barreaux, a voulu se venger en donnant à sa femme une bonne correction

Meurtre de Janice Farman : Sa voiture retrouvée abandonnée à montagne Trois Mamelles

Janice Farman, une écossaise de 47 ans tuée à son domicile à Albion, dans la nuit de jeud 6 juillet. Sa voiture, une Nissan Tida immatriculée 4389 AG 10,  à bord de laquelle ses meurtriers ont pris la fuite, a été retrouvée abandonnée non loin du cimetière de montagne Trois Mamelles peu après 14 heures, le lendemain, vendredi 7 juillet. Trois suspects arrêtés sont passés aux aveux.

A Cité Malherbes : Son assassin lui sectionne le sexe

Le cadavre de Simon Nelson (76 ans) est découvert dans son lit maculé de sang, dans la nuit de lundi 24 juillet.  En soulevant la couette qui couvrait la victime, son petit-fils fait une horrible découverte. Le septuagénaire a eu le sexe sectionné. Horrifié, le jeune homme de 25 ans téléphone à ses proches. Entre-temps, les policiers d’Eau-Coulée sont alertés. Ces derniers, ainsi que les officiers du Scene Of Crime Office (SOCO), sont mandés sur les lieux. La nouvelle ne tardera pas à se propager comme une trainée de poudre dans la cité.

Double meurtre à Valton – Un témoin : « Mo ti truv enn boug ti pe laguer avek sofer loto la…»

Les limiers de la Criminal Investigation Division (CID) de Terre-Rouge menés par l’inspecteur Derochonee ont obtenu le témoignage accablant d’une femme après la découverte des cadavres de Neha Ghoorah et de son amant Navin Gunputh à bord d’une voiture au fond d’un ravin à Valton, dimanche 30 juillet. .

Celle-ci que nous prénommerons Sheila affirme avoir le 24 juillet assisté à une dispute entre un motocycliste et un automobiliste à une centaine de mètres de son domicile. «Loto la ti arrete dan bor simé. Lerla enn missié ki ti lor motocyklet finn arret deriere li. Li finn kosté kot loto la ek li finn komanz zour sofer loto la. »  Fait intriguant, il s’agit de la Honda Civic retrouvée dans une rivière, ce dimanche 30 juillet à bord laquelle se trouvaient les cadavres des deux victimes.

Sheila relate aux enquêteurs n’avoir pas vraiment prêté attention à cette dispute. Mais elle a été intriguée de constater que le motocycliste a laissé sa moto sous un arbre avant de prendre place à bord de la Honda. L’époux de Sheila nous affirme pour sa part que  la moto ne se trouvait plus sur place une heure plus tard. Elle ajoute avoir entendu des éclats de verres.

Se basant sur ces précieuses informations, les limiers de la CID se sont rendus sur place et ont fait une étonnante découverte. Ils ont retrouvé deux tessons de bouteilles. Ces deux pièces à conviction ont été envoyées au Forensics Science Laboratory (FSL). Selon une source proche des enquêteurs, Neha Goorah et son amant ont été égorgés. L’époux de la victime a été arrêté quelques jours plus tard.