Actu de l'ile Maurice
Actualités

Commission d’enquête sur la drogue : ces auditions qui ont retenu l’attention en 2017

Commission d’enquête sur la drogue : ces auditions qui ont retenu l’attention en 2017

La Commission d’enquête sur la drogue avait  été instaurée le 15 juillet 2015 et la première audition s’est tenue le 4 novembre de la même année. Pour rappel, la Commission est présidée par l’ancien juge Paul Lam Shang Leen. Ce dernier est épaulé par deux assesseurs, notamment le Dr. Ravind Domun et Sam Lauthan.

La dernière séance remontait à décembre 2016 et après plus de deux mois de vacances, les auditions devaient reprendre le lundi 27 février 2017. C’est Jibraan Sheik Khudurun, designer de profession qui avait déposé en premier. Ses nombreux voyages à l’étranger avaient intéressé la Commission, car il n’avait pas d’argent sur ses comptes bancaires. De plus, Jibraan Khudurun est le proche de Mohamed Ally Madhoo, condamné à 32 ans de prison pour trafic de drogue.

Les auditions se sont ensuite poursuivies, avec un véritable défilé de personnalités devant la Commission d’enquête. Politiciens, prisonniers, avocats, gardiens de prisons, policiers ; de nombreuses personnes ont été ciblées pour déposer.

2017 a été riche en rebondissements, accusations et révélations après les nombreuses auditions devant la Commission Lam Shang Leen. Nous citons ici quelques dépositions phares qui ont marqué l’esprit des mauriciens – L’avocate Tisha Shamloll avait dénoncé Raouf Gulbul, Peroomal Veeren qui a avoué avoir financé la campagne électorale de Pravind Jugnauth en 2014. Il y a également Siddick Islam qui avait incriminé Roshi Bhadain et Raouf Gulbul. N’oublions également pas les avocats Samad Golamaully et Ashley Hurhangee qui ont tous deux dénoncé Raouf Gulbul.

Retour sur ces événements :

  • Peroomal Veeren

Celui qui est connu comme le parrain des parrains, a déposé le 10 août dernier. Peroomal Veeren purge actuellement une peine de 34 ans pour trafic de drogue. Tous les éléments de la force policière avaient été mobilisés pour l’audition du trafiquant de drogue. Peroomal Veeren avait fait plusieurs révélations accablantes. Il a avoué avoir financé la campagne électorale de Pravind Jugnauth en 2014 et le montant s’élève entre Rs 25 et Rs 30 millions. Peroomal Veeren incrimine plusieurs autres personnes, dont Mahen Gowressoo et aussi les frères de Navin Kistnah. Il évalue également sa fortune à environs Rs 650 millions.

  • Tisha Shamloll

Autre audition phare de 2017 – celle de l’avocate Tisha Shamloll. Cette dernière a, lors de son grand déballage devant la Commission d’enquête sur la drogue, affirmé avoir travaillé pour Raouf Gulbul. Ce dernier avait déclaré que Tisha Shamloll n’était jamais son junior. L’avocate a été la première à dénoncer Raouf Gulbul. Tisha Shamloll a avoué qu’il lui avait demandé d’assurer la défense de Peroomal Veeren et également de verser Rs 5 000 sur le compte de Feizal Hussein, un condamné étranger. Elle a aussi parlé des liens entre Sada Curpen et l’homme de loi. Plusieurs sujets sont aussi évoqués. Entre autres, les appels téléphoniques avec Peroomal Veeren ou ses déplacements à l’étranger avec Raouf Gulbul.

  • Siddick Islam

Siddick Islam, alias Tiner, a déposé devant la Commission le 17 juillet dernier. A noter qu’il  est condamné à 30 ans de prison en 2007 pour tentative de prendre possession d’une cargaison d’héroïne. Siddick Islam a parlé de la « malhonnêteté » des avocats qui l’ont pris pour une machine à sous. Le nom de Raouf Gulbul est cité encore une fois. Siddick Islam parle également de plusieurs autres hommes de loi, dont Yash Bhadain, Guy Oliver et aussi Roshi Bhadain qui lui a pris Rs 300 000 avant de se volatiliser. Toutefois, le caïd s’est vite rétracté en disant qu’il ne veut plus parler. Siddick Islam souhaiterait maintenant écrire une lettre à la Commission. L’audition s’est ensuite poursuivie à huis-clos.

  • Nasera Bibi Vavra (La reine de Plaine-Verte)

Après Siddick Islam, c’était au tour de son épouse de déposer devant la Commission. L’audition de Nasera Bibi Vavra a eu lieu le 24 juillet. La Reine de Plaine-Verte a surtout parlé de menaces à l’encontre de son mari, depuis son déposition et surtout depuis que du Lannate avait été découvert dans la cellule de son mari. Nasera Bibi Vavra a dit craindre pour sa sécurité. Elle devait aussi parler de ses appels téléphoniques à la prison.

  • Ashley Hurhangee

« Raouf Gulbul avait menacé de se suicider. » Révélation de taille faite par l’homme de loi lors de sa déposition. Ashley Hurhangee va plus loin en disant : « we had a lot of respect for him but he failed us. » Il décrit Raouf Gulbul également comme un « loup caché sous la peau d’une brebis. » Autre sujet abordé, la fameuse rencontre du 24 novembre 2014 à St Pierre. Ashley Hurhangee fait référence à un« big black bag » déposé dans le coffre de sa voiture. Il crache finalement le morceau et déclare que le conducteur de la voiture avait affirmé que le sac noir contenait de l’argent. De plus, Raouf Gulbul avait menacé de se suicider si ce sujet est abordé devant la Commission d’enquête.

  • Samad Golamaully

Cet homme de loi vient s’ajouter à la liste de ceux qui ont dénoncé Raouf Gulbul. Samad Golamaully parle lui aussi de la fameuse réunion à St-Pierre et surtout du sac noir déposé dans leur voiture. Il déclare que le chauffeur de la voiture leur avait dit « mo pann truv sa kantite larzan la dan mo lavi. » Le lien entre Peroomal Veeren et Raouf Gulbul avait aussi été établi. Le trafiquant de drogue aurait donné Rs 10 millions à l’homme de loi.

Raouf Gulbul avait essayé de persuader Ashley Hurhangee et Samad Golamaully de ne rien dévoiler sur le sac noir. Il voulait que les deux aillent défier la Commission d’enquête.

  • Shahebzada Azaree

Le patron de Gloria Fast Food soupçonné d’être lié à la saisie des 157 kilos d’héroïne au port a déposé devant la Commission d’enquête sous forte escorte policière le 13 décembre. Il a avoué que ses amis étaient Siddick Islam, Navin Kitsnah, Basana-Reddi entre autres. Ses nombreux appels téléphoniques avec Siddick Islam étaient aussi commentés.

Pour rappel, c’est le constable Basana-Reddi qui avait incriminé Shahebzada Azaree. Basana-Reddi avait allégué que c’était le patron de Gloria Fast Food qui avait donné des instructions pour prendre possession de la drogue dans les toilettes de l’aéroport. L’héroïne était d’une valeur de Rs 18,9 millions.

  • Raouf Gulbul

Celui dont le nom a été évoqué à plusieurs reprises a déposé quatre fois devant la Commission Lam Shang Leen. Raouf Gulbul a beaucoup tergiversé devant la Commission. Il devait notamment expliquer sur ses liens avec des trafiquants de drogue, dont Siddick Islam et Peroomal Veeren, ses transactions financières, ses liens avec Tisha Shamloll et même des allégations de financement de sa campagne électorale. L’homme de loi a finalement dû démissionner en tant que Président de la Gambling Regulatory Authority et de la Law Reform Commission.

Nous n’oublierons pas aussi l’audition du témoin mystère le 11 octobre dernier. Les travaux s’étaient déroulés à huis-clos. La star witness avait quitté les lieux, le visage caché par un blouson sous escorte des hommes de l’ASP Hector Tuyau. Cependant, après son audition, il y a avait une ébullition dans le monde politique.