Actu de l'ile Maurice
Politique

Reprise 2018 : Le gouvernement réitère les grands projets

Reprise 2018 : Le gouvernement réitère les grands projets

Etienne Sinatambou, entouré de la ministre Rubina Jadoo Jaunboccus et de son collègue Mahen Jugroo, a animé une conférence de presse ce samedi 5 janvier. Il a repassé sur les 6 grandes priorités de l’année.

Entre autres, il a parlé de l’Education et de la Formation. Il a insisté que « L’education sanz lavi ene dimoune pou le meyer » Ainsi il a fait mention des points suivants dans ce domaine.

  • L’introduction du 9 year schooling
  • Recrutement d’enseignants
  • Approche holistique : donner à tout un chacun les moyens pour apprendre les nouvelles technologies
  • Formation pour les school leavers et university leavers dans des secteurs de qualité tels que l’Informatique, le Tourisme et le Cinéma.
  • « Nu lé ene lépep ki kapav réflési pou apporte bane solutions a la société »

Le gouvernement compte aussi apporter une croissance de l’économie dépassant 4 %. Ainsi, il est prévu que d’ici la fin de l’année, il y aura une croissance dépassant 4%. Il faut aussi descendre le taux de chômage jusqu’à 7 %. L’Objectif est de donner surtout aux jeunes et aux femmes un emploi pour contribuer à augmenter la richesse de l’économie du pays

Il rappelle que Les pays étrangers ont investi environ Rs 15 milliards à Maurice en 2017

Le ministre de l’environnement devait également parler de l’amélioration des infrastructures et a cité, entre autres :

  • « En 2018 Maurice pou vine ene grand chantier » notamment avec le métro express.
  • Plan global pour décongestionner les routes et les embouteillages
  • Les travaux pour le Fly-over Jumbo Phoenix débuteront en mars prochain
  • Rénovation de la gare Victoria
  • Nouvelle Cour Suprême d’ici 2019 – les travaux ont débuté le 27 décembre dernier
  • Rénovations de l’hôpital ENT
  • Le développement du Port (MCT) qui reste un pilier pour l’économie du pays
  • Etienne Sinatambou n’a pas manqué d’égratigner le Dr Arvin Boolell après sa victoire à la partielle du No 18. Pour le porte-parole du gouvernement, le Ptr n’a pas à se réjouir puisque son poulain n’a récolté qu’un faible pourcentage de votants. D’ailleurs, il s’est félicité que le MSM n’a présenté aucun candidat à cette partielle.