Connect with us

Actualités

Mauvais temps : les classes se tiennent normalement, sauf au Chitrakoot Govt School

Published

on

Mauvais temps : les classes se tiennent normalement, sauf à la Chitrakoot Govt School

Tout est sous-contrôle. C’est ce qu’affirme l’attaché de presse au ministère de l’Education, Dinesh Seeharee. Nous l’avons contacté suite à l’avis de fortes averses orageuses émis par la station météorologique de Vacoas ce jeudi à la mi-journée. Le responsable de communication au ministère de l’Education, indique que les enfants sont en sécurité et que le ministère de l’Education suit la situation de très près.

Dinesh Seeharee souligne cependant que si certains parents souhaitent récupérer leurs enfants plus tôt que prévu, ils peuvent le faire. Pour cela, ils faut qu’ils se présentent dans l’établissement munis d’une pièce d’identité. Il avance d’autre part, qu’un protocole existe déjà. « Un maitre d’école ou un recteur peut autoriser ses élèves à rentrer chez eux s’il juge que le temps se détériore. »

En revanche, les élèves de l’école Chitrakoot ont été autorisés à rentrer chez eux tôt soit à 13 heures. Cette région est l’une des plus vulnérables lors des grosses pluies.

Commentaires

Actualités

Entrepreneuriat – Roubina Jadoo-Jaunboccus : « Bizin ankouraz bann madam »

Published

on

Entrepreneuriat - Roubina Jadoo-Jaunboccus : « Bizin ankouraz bann madam »

Entrepreneuriat – Roubina Jadoo-Jaunboccus : « Bizin ankouraz bann madam »

« Les femmes sont persévérantes, fortes et sont des piliers de notre pays. » La ministre de l’Egalité des Genres soutient qu’il est important de reconnaître les valeurs de la femme. « Bizin ankouraz zot », a-t-elle soutenu lors du lancement du 1er atelier de l’entrepreneuriat au féminin à la municipalité de Port-Louis, ce jeudi 22 février.

Roubina Jadoo-Jaunboccus explique que cet atelier a été lancé pour aider les femmes à se lancer dans l’entrepreneuriat. Elle fait ressortir que cela leur donnerait un emploi flexible et leur permettrait de prendre soin de leurs familles. « lantreprenaria permet ou ress dan ou lakaz okip ou fami. » La ministre ajoute également qu’en ayant sa propre entreprise, une femme devient « économiquement indépendante. » Elle poursuit en disant que empowerment c’est quand on est financièrement indépendante et autonome et on peut prendre des décisions qui impliquent souvent l’aspect financier.

D’autre part, Roubina Jadoo-Jaunboccus a aussi parlé sur le pull her down syndrome. Enn madam mem kapav ed ou pou mont lao kuma enn madam mem kapav riss ou anba.» La ministre estime qu’il ne faut pas avoir cette école de pensée mais qu’il faut plutôt s’encourager chacune.

La ministre de l’Egalité des genres parle également sur le Conseil des femmes entrepreneurs qui apporte son soutien aux femmes qui ont déjà leurs entreprises ou qui ont l’intention d’ouvrir un commerce.

Le National Women Entrepreneur Council (NWEC) aide toutes celles qui souhaiteraient démarrer un business. Roubina Jadoo-Jaunboccus affirme qu’il y a un total de 5 600 femmes, qui sont membres du NWEC et 2 610 d’entre elles sont actives au sein de cette organisation. Le NWEC agi en tant que facilitateur, prodigue des conseils techniques et offre des formations ainsi que des informations sur l’entrepreneuriat. Dans la foulée, elle annonce que dans le cadre du 50e anniversaire de l’Independance de Maurice, le NWEC organisera une grande foire « pou montre kuma azordi madam pe arrive. »

La ministre cite également les formations offertes pour les femmes entrepreneurs. Plusieurs régions sont concernées, notamment à Phoenix et Triolet. Il y a aussi un market centre à Phoenix où ces femmes peuvent exposer leurs produits. Roubina Jadoo-Jaunboccus parle du business incubator à Phoenix pour aider celles qui veulent démarrer un business. De plus, le National Women Entrepreneur Council a mis un business hub en place à son siège à Phoenix. « Cela dans le but d’encourager le networking entre ces femmes, » explique-t-elle.

Commentaires

Continue Reading

Actualités

[Vidéo] Allégation de fausse déclaration à la MRA: le député Rughoobur s’explique

Published

on

[Vidéo] Allégation de fausse déclaration à la MRA: le député Rughoobur s’explique

La compagnie Pro Construction and Renovation Ltd, appartenant au frère du député Sudesh Rughoobur, aurait fait une fausse déclaration à la MRA. C’est ce que nous a affirmé Cangayen Pillay, travailleur social. Selon ce dernier, la compagnie aurait déclaré à la Mauritius Revenue Authority (MRA) avoir effectué un paiement de Rs 80 millions à la compagnie Govindramen Construction and Sons Ltd.

Kessooven Govindramen, directeur de la compagnie de construction nie, pour sa part, avoir reçu une telle somme ou avoir rédigé un quelconque contrat avec la compagnie Pro Construction.  Il s’est rendu en compagnie de Cangayen Pillay au Central Criminal Investigation Department, ce jeudi 22 février à 11hr 15, pour déposer une plainte à cet effet. « Nous souhaitons qu’il n’y ait pas de cover up», nous a déclaré ce dernier.

Sollicité par Inside News, Sudesh Rughoobur, consultant de la compagnie incriminée, nous a fait la déclaration suivante : « Jusqu’ici, la MRA n’a relevé aucune falsification de documents. Je laisse les autorités concernées mener leur enquête ».

Commentaires

Continue Reading

Actualités

(Vidéo) Pravind Jugnauth: Faire de Maurice un Sports Hub

Published

on

(Vidéo) Pravind Jugnauth: Faire de Maurice un Sports Hub

C’est le souhait du Premier ministre qui procédait à la pose de la première pierre d’un complexe sportif hier à Côte d’Or. Pravind Jugnauth est d’avis que les prochains jeux des îles de L’océan Indien (JIOI) montrera le potentiel de Maurice en matière de sport. Nous occuperons aussi  une place importante au niveau international.

Selon lui, ce projet au coût de Rs 3,1 Milliard, va redessiner le paysage sportif mauricien. Ainsi le Premier ministre espère que prochainement, avec ce nouveau complexe qu’il qualifie de ‘joyau’, ” on pourra aspirer à devenir un Sport Hub, en accueilliant des athlètes internationaux ou encore accueillir des compétitions importantes”.

Le chef du gouvernement a donné l’assurance que ce projet d’envergure sera fin prêt en juin 2019. Il a, par ailleurs, fait comprendre qu’une enveloppe de Rs 300 millions sera allouée afin d’améliorer les infrastructures  sportives, à travers tout le pays.

Commentaires

Continue Reading

A la une