Connect with us

Artiste

[vidéo] Vidya Vox: Kuthu Fire Tour à Maurice le 24 février

Published

on

La star hollywoodienne, Vidya Vox, sera bientôt à Maurice pour un concert exceptionnel au SVICC le 24 février 2018 à partir de 19h.

Qui est Vidya Vox ?
Vidya Vox, née le 27 septembre 1991 au Chennai, Tamil Nadu, en Inde a grandi en Virginie, aux États-Unis et s’est imposée dans le monde artistique en tant que chanteuse et YouTuber professionnelle.

Âgée de 26 ans, elle a réuni ses influences et ses origines (indienne et américaine) pour créer sa musique, unique et contemporaine avant de lancer sa chaîne Youtube. Depuis 2015, elle évolue et se fait connaitre sur You Tube avec des ‘mash-up’ de la musique occidentale. Vidya a collectionné jusqu’ici plus de 350 millions de vues et plus de 3 millions d’abonnés. Ce qui a changé drastiquement le cours de sa vie.

Aussi incroyable que cela peut paraître, Vidya avait été vouée pour la médecine et non pas pour la musique. Mais alors qu’elle était sur le point d’obtenir son degré en psychologie de l’Université de George Washington, elle s’est trouvée une nouvelle passion, la musique. C’est à partir de là qu’elle commença à publier des vidéos sur You Tube.

Vidya Vox Kuthu Fire Tour Mauritius

Pour en revenir à l’événement du 24 février, il faut noter que c’est un concert live où la chanteuse interprètera ses meilleures reprises indiennes et occidentales telles que All of me, Sorry, how deep is your love, Munbe va, Nee Nenaindal, Tamil Born Killa, entre autres. Vous aurez l’occasion de découvrir son univers musical. En première partie, il y aura des artistes mauriciens, suivis de deux heures de concert live avec Vidya Vox et toute son équipe.

Les prix des tickets:

Commentaires

Artiste

[vidéo] Yannick Durhone: Il redonne vie à des objets de récup

Published

on

« Sel zafer qui pann montre dan lekol se kouma etre heureux », musicien du groupe Étae, amoureux de la cuisine typiquement mauricienne, enseignant et artiste peintre, lui c’est Yannick Durhone, 37 ans et papa de deux petites filles.

L’art, il le connaît, il le côtoie et le vit. Tout a commencé il y a 15 ans. Yannick part pour des études en France dans l’apprentissage en judo et l’art. Il rentre au pays en 2006 et commence à faire de la musique avec son frère, d’où le groupe Étae. À côté, s’enclenche l’aventure ‘Le Sapin’ avec son frère. Il y a eu diverses soirées et prestations acoustiques des artistes locaux dans cet espace artistique qu’est ‘Le Sapin’.

Yannick est cet artiste qui croit « Mo pa pense qui nou la pou fer en sel zafer. Nou bizin fer seki nou kontan, e nou esay fer li bien ». Une fois à Maurice, en parallèle avec Étae et ‘Le Sapin’, Yannick est passé par la graphique avant d’opter pour le professorat.

Impossible de freiner l’inspiration, l’art et l’âme d’un artiste. Fier et amoureux de la culture, rien ne pouvait stopper Yannick à lancer ‘Valer nou kiltir’, une compagnie pour promouvoir l’art et la culture. D’où l’ouverture du ‘Kafe Konfi’ en 2007, un restaurant 100 % mauriciens à Beau bassin.

« La kiltir se pa zis o nivo dessin ek lamizik. Mo extra kontan la kwizinn morisien ek dekor. Mo kre ‘Valer nou Kiltir’ dan sa loptik la, pou promouvwar nou kiltir » confie ce travailleur culturel qui se cache en Yannick.

 L’art au bout des doigts « Touletan mo ti kontan fer dessin »

Quand on parle de Yannick Durhone, on le reconnaît aussi de par ses portraits hors pair. C’est lors de son voyage en France, précisément à Montpellier, un quartier tout pleins de graphities, qu’il a eu le déclic artistique. Pour Yannick, ce doit être sincère, cherchant son style, ce qui rendrait son art authentique et le ressemblant l’a mené vers les objets de récup. « Si nou nepli ena papie, krayon… avek ki pou fer desin. Dan mo kartier, mo rode, seki ti pe revini se tol rouille avek tou so zistwar kot linn passe. Mo rod fer lar avek sa, develop lar ki mo oule»

Maurice a bien ses difficultés, mais il croit en l’avenir culturel et artistique de l’île et pense fortement que si on encadrait et donnait les moyens à la jeunesse de bien faire, beaucoup de choses bougeraient. Yannick voit l’art au-delà d’un simple divertissement. En tant qu’enseignant, il a montré plusieurs fois comment l’art contribue à aider l’enfant à exceller académiquement.

Commentaires

Continue Reading

Artiste

Dolores O’Riordan, la chanteuse de The Cranberries est décédée

Published

on

Le leader du célèbre groupe de rock irlandais, The CranberriesDolores O’Riordan est soudainement décédée dans la soirée du lundi 15 janvier 2018 à l’âge de 46 ans à Londres, à annoncé son agent. 


Elle était à Londres avec toute son équipe The Cranberries « pour une courte session d’enregistrement » a précisé son agent, Lindsey Holmes dans un communiqué. En rajoutant « les membres de sa famille sont dévastés par cette nouvelle et ont demandé le respect de leur vie privée dans cette période très difficile ».

L’interprète de ces succès planétaires « Zombie », « Just my imagination », « Ode To my famille » ou encore « animal Instinct » dans les années 1990 est partie tragiquement et laisse l’incompréhension sur les circonstances de sa disparition. Il se trouve qu’en juin 2017, une tournée des Cranberries avait déjà été annulée pour cause de maladie de cette dernière que les médecins avaient diagnostiquée de « grave » et lui avait conseillé un repos de plusieurs mois. 

The Cranberries ont vendu plus de 40 millions d’albums à travers le monde. L’album ‘No Need To Argue’ était classé numéro un en Australie, en France et en Allemagne et numéro 6 aux États-Unis. Dolores O‘Riordan avec The Cranberries, ont marqué l’industrie musicale mondialement dans les années 1990.

Commentaires

Continue Reading

Artiste

Karen Veerasamy : L’histoire du Sega réinterprétée

Published

on

Karen Veerasamy : L’histoire du Sega réinterprétée

Comment ne pas tomber amoureux de la musique avec un patriarche défenseur de l’art en la personne de Joyce Veerasamy. Karen Veerasamy, alias K-Ren, en a pris goût à force d’avoir été bercée par la musique. Fin 2017, elle s’est lancée en sortant son tout premier single “Leve Pep Rivière Noire”, une composition d’Eddy Caramedon.

Et… l’aventure commence avec “Leve Pep Rivière Noire” pour notre jeune artiste âgé de 23 ans. Motivée, ambitieuse et fonceuse, Karen a la tête bien sur les épaules après un premier produit. Elle reste néanmoins concentrée sur ce qu’il faut pour réussir. Apprendre, côtoyer d’autres artistes et travailler encore et encore.

“Kan mo tann mo memmonn mari kontanena bann zafer ki bizin amiliore kar tou de suit la mo pa maitrise tou zafer.Mo fek debute me monn mari kontan ek emu kan mo tann so finish pou premie fwa déclare Karen. 

Pour cette nouvelle année, elle souhaite partager sa chanson et se faire découvrir par les Mauriciens. Rêvant d’un album et des projets plein la tête, Karen pense déjà à la suite, un autre single fort probablement en route. À côté, un père-éditeur qui la soutient et qui est plus qu’heureux qu’un de ses enfants suit ses traces et soit passionné de musique.

Se décrivant comme “persévérante”, Karen n’a pas un style particulier “Mo retrouv mwa dan tou style de musique”. Passionnée aussi par la danse et les sorties comme tous les jeunes de son âge, notre artiste en herbe rêverait d’une carrière dans la musique, ce qui est chose difficile à Maurice, car il manque d’encadrement et d’ouverture. De surcroît, l’artiste ne touche pas de salaire. Mais persévérante, Karen compte foncer “Mo pa pou areter, kot Mo arrive, Mo pou fonse pou s’ak zour al pli lwin”. 

Eddy Caramedon est une histoire d’amitié avec Joyce Veerasamy, ce dernier souhaitait justement qu’on réinterprète sa chanson et c’est chose faite. “ Ça me fait énormément plaisir que ma chanson soit chantée par une autre personne. Une composition qui date de six ou sept ans, j’en suis fier et Karen a fait un travail magnifique” déclare Eddy.

Originaire de l’Île Maurice, cela fait 40 ans qu’Eddy, auteur/compositeur et écrivain fait carrière à Paris. Il est revenu à Maurice pour finaliser une autobiographie. Bouquin qu’il a commencé à écrire dix ans de cela. Il fera mention principalement de sa carrière dans le monde de la musique. Le style d’Eddy est essentiellement de la variété internationale, mais il écrit et fait aussi du Sega. D’ailleurs, il y a huit ans, il avait fait un mini-album intitulé “Ayo”.

“Leve pep Rivière Noire” est l’histoire du Sega, l’origine qu’il a voulu raconter, car le Sega a pris naissance là-bas autour d’un rassemblement d’esclaves. “Je raconte en genre de fresque, car je ne sais pas dessiner, mais écrire. Mon but, c’est de valoriser son patrimoine et son histoire qui est le Sega” partage Eddy.

Commentaires

Continue Reading

A la une