Actu de l'ile Maurice
Politique

Navin Ramgoolam : « Mo devan zot parski zot kone ki inzistis finn arrive… »

Navin Ramgoolam : « Mo devan zot parski zot kone ki inzistis finn arrive… »

L’ancien Premier ministre était l’invité d’honneur aux célébrations de la fête Makar Sankranti au Kashi Vishwanath Mandir à Sebastopol. Prenant la parole, Navin Ramgoolam n’a pas manqué de critiquer ses adversaires. Selon lui, il y a certaines personnes qui ont soif du pouvoir et il y a même ceux qui peuvent vendre leur conscience afin d’obtenir un ticket pour les élections. « Ena pe perdi latet, » fait-il savoir.

Navin Ramgoolam n’a aussi pas manqué de lancer des piques à ses adversaires. « Ena pa konpran kifer mo ankor la. » Il fait référence notamment à l’élection partielle au numéro 18, où on avait fait campagne contre lui. Certains avaient déclaré qu’un « vote pour Arvin c’est un vote pour Navin. »

Le leader des Rouges a également affirmé qu’il est toujours là « parski zot kone ki inzistis finn arrive. »

« Si je suis encore là, c’est grace à vous. »

Navin Ramgoolam fait aussi savoir que les mauriciens savent déjà qu’il ne veut pas le pouvoir. « Je veux améliorer votre vie, je veux vous donner de l’espoir et changer votre destin. » L’ancien Premier ministre affirme aussi qu’il ne fera aucun deal « deryer ou ledo.»

Par ailleurs, il a remercié la présence de ceux dans la salle. « Mo kone ena in gayn menass. » Il salue également la Mauritius Sanathan Dharma Temples Federation pour son courage et sa conviction.

Navin Ramgoolam a en même temps fait l’éloge du Président de l’organisation, Rajenrah Ramdhean. Il affirme l’avoir connu grâce à Sir Satcam Boolell, qui l’avait décrit comme « enn dimunn drwat. »

Dans la foulée, il souhaite que l’on soit positif même envers notre adversaire et notre ennemi. « Bizin fer zot konpran bizin pans positiv, pa pu zot me pu nu pei, nu nasyon, nu linite. »