Actu de l'ile Maurice
Actualités

Jus empoisonné destiné aux pèlerins : Les politiciens réagissent

Jus empoisonné destiné aux pèlerins : Le Premier ministre et d’autres politiciens réagissent

«C’est plus que choquant» a laissé entendre Pravind Jugnauth hier à Grand Bassin. Interrogé sur cet acte criminel, le Premier ministre n’a pas caché son sentiment d’amertume devant une telle menace qui pèse sur notre société. Il a dit que la police enquête sur cette affaire et souhaite que le coupable soit trouvé.

L’affaire de jus empoisonné n’a pas laissé insensible d’autres personnalités de la classe politique.

 Ajay Guness, secrétaire général du MMM :

C’est bien triste que durant une fête religieuse, il y a encore des personnes avec « banne l’espri kaboser». Ils ne réalisent pas le mal qu’ils auraient pu faire aux pèlerins. Heureusement, que le dieu Shiva a protégé ces derniers. Je condamne cet acte et je souhaite que de telles choses ne se reproduisent pas dans le futur. «Si sa bann dimun la pas paye divan la zistis humaine, zot pou paye li divant la zistis divine».

Malini Sewocksingh, Parlementaire du PMSD :

C’est choquant. Heureusement qu’il n’y a pas eu de victimes. Nous vivons dans un pays en harmonie. C’est un acte condamnable.  Cela aurait pu toucher n’importe quelle communauté, «pas zis hindous ki alle Grand-Bassin, les autres communauté aussi aller». Les mauriciens de toutes religions confondues sont toujours parties prenantes dans différentes célébrations qui ont des portées nationales.

Dr Arvin Boolell du parti travailliste :

Comme confirmé par le rapport de la Forensic Science Laboratory ( FSL), ces jus étaient contaminés. J’espère que la police s’active et démaswue le coupable. «pou mwa, pas ti ene badinaze, zot fer sa pou provok bann etincels». C’est extrêmement grave. Il y a une enquête en cours, que la police et la justice fassent leur travail.