Actu de l'ile Maurice
Monde

En 2017, Canal + toujours dans la dérive

En 2017, Canal + toujours dans la dérive

Le calvaire continue. Le groupe Canal+ a continué à perdre des abonnés en France l’an dernier, affichant un recul de quelque 300 000 abonnés directs sur 2017, a annoncé sa maison mère Vivendi jeudi à l’occasion de ses résultats annuels.

Le groupe, qui avait perdu environ un million d’abonnés en cinq ans, a refondu en 2016 son offre avec un éventail de nouveaux abonnements modulables, mettant fin à son offre unique à environ 40 euros. Il a tout de même signé des accords de distribution avec les opérateurs, espérant augmenter ainsi sa clientèle.  Mais le groupe n’a pas réussi son pari de renouer avec un gain net d’abonnés en 2017.

Un recul heureusement compensé par les offres via les opérateurs

La base d’abonnés directs (distribués directement par Canal+) atteint 4,95 millions fin 2017, alors qu’elle ascensionner encore à 5,25 millions fin 2016. Ce recul est compensé par un développement des abonnés ayant souscrit une offre via les opérateurs, comme Free et Orange, mais ces abonnements sont moins lucratifs pour le géant des médias.

Ces abonnés progressent de 189 000, à 3,1 millions d’abonnés au 31 décembre 2017. Au total, Canal+ compte en France, à la fin 2017, 8,067 millions d’abonnés individuels, un chiffre en recul de 115 000 sur un an.

Signe encourageant pour Canal+, le revenu moyen par abonné direct progresse légèrement à 45,7 euros, tandis que le taux de désabonnement baisse de 0,6 point, à 16,1%.