Actu de l'ile Maurice
Monde

Le Kosovo : dix années d’indépendance et de tourmente

Le Kosovo : dix années d’indépendance et de tourmente

Son indépendance était le résultat d’un conflit sanglant – un génocide fait par des forces paramilitaires inspirées des extrémistes serbes. Le conflit de deux ans au Kosovo a fait près de 13 000 victimes, principalement des Albanais. Aujourd’hui plus de 2 000 personnes sont toujours portées marquantes.

Le Bureau des Nations Unies pour les personnes disparues et la police judiciaire sont responsables de l’exhumation des cadavres afin de récolter des informations des restes des cimetières des Balkans. Une équipe de médecins légistes travaillent tous les jours, exhumant des cadavres et analysant leurs restes.

Les Nations Unies ont aussi la charge d’administration civile de la province des Balkans, menant des activités conjointes avec le Comité international de la Croix-Rouge et d’autres ONG locales.

Après presque deux décennies, des survivants sont toujours tourmentés par ces jours de terreur. Les principaux groupes ethniques du Kosovo mènent des vies séparées et ces blessures d’une guerre féroce signifient que l’identité nationale est fragile.

Le 17 février 2008, par une déclaration unilatérale, la République du Kosovo a proclamé son indépendance de la Serbie. Aujourd’hui 110 États membres des Nations Unies reconnaissent le Kosovo en tant que pays indépendant.