Actu de l'ile Maurice
Actualités

Hector Espitalier-Noël : « L’année 2018 se présente sous de bonnes auspices pour le Groupe ENL »

Hector Espitalier-Noël : « L’année 2018 se présente sous de bonnes auspices pour le Groupe ENL »

Hector Espitalier-Noël : « L’année 2018 se présente sous de bonnes auspices pour le Groupe ENL »

Le chiffre d’affaires du groupe ENL pour les six premiers mois de l’exercice financier en cours a augmenté de 11% pour se situer à Rs 7.6 milliards. Cette hausse est principalement liée à la bonne performance des segments commerce & industrie, hôtelier et immobilier du groupe.

Selon le CEO du Groupe ENL, Hector Espitalier-Noël : « L’année 2018 se présente sous de bonnes auspices et ce, malgré les difficultés rencontrées par nos activités sucrières et la fermeture pour rénovation de trois de nos hôtels. Les résultats de ce premier semestre démontrent la résilience d’ENL et nous confortent dans notre engagement à créer de la valeur pour tous, durablement».

Cependant, l’impact combiné d’une réduction du prix du sucre, d’une mauvaise récolte cannière et de la fermeture de trois hôtels pour rénovation au cours du premier trimestre, a poussé les profits opérationnels vers la baisse. A Rs 548 millions, ceux-ci représentent un recul de 27%.

Néanmoins, les bénéfices nets du groupe après impôts ont augmenté de 23% par rapport à la période comparative l’année dernière pour s’élever à Rs 193 millions. Cela vient principalement d’une contribution accrue par les entreprises associées du groupe: Eclosia a connu une meilleure performance et les résultats de New Mauritius Hotels se sont nettement améliorés.

Perspectives

Les différents segments opérationnels du groupe devraient continuer sur leur bonne lancée et présenter des résultats améliorés à la fin de l’exercice financier – à l’exception de l’agro-industrie qui devrait rester en difficulté en raison des baisses continues dans le prix du sucre à l’exportation. Le groupe s’attend à ce que sa performance durant le deuxième semestre sera positivement influencée par les facteurs suivants :

  • La certification Smart City de Moka qui permet de donner un grand coup d’accélérateur au projet, notamment au niveau des ventes ;
  • L’ouverture de So’flo fin novembre 2017 qui vient étoffer l’offre du groupe en termes d’infrastructures commerciales ;
  • La réouverture des hôtels Heritage Le Telfair et du Véranda Paul et Virginie en octobre 2017 après des travaux de rénovation ; et
  • Les nouveaux produits et services lancés dans la filière FinTech.