Actu de l'ile Maurice
Monde

Idrissa Ouédraogo s’éteint à l’âge de 64 ans

Idrissa Ouédraogo s’éteint à l’âge de 64 ans

Le Burkina a perdu, dimanche 18 février, un grand cinéaste en la personne de Idrissa Ouédraogo. Âgé de 64 ans, le réalisateur et producteur s’est éteint à des suites de maladie dans une clinique de la capitale du Burkina Faso.

Né en 1954, il deviendra une figure incontournable du monde cinématographique africain de 1980 à 2000. Idrissa comptait une quarantaine de films à son actif. Il avait fait ses premiers pas en 1981 avec un court métrage intitulé Poka. Ce film l’avait permis de remporter le prix du meilleur court-métrage au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou. Mais c’est bien son film Tilai, sortie en 1990, qui l’avait littéralement propulsé sur la scène mondiale. En effet, ce long-métrage s’était distingué pour le prestigieux Grand Prix du jury du Festival de Cannes. Les autres films connus qui portent ses griffes sont Yam Daabo (1986), Yaaba (1989), Tilaï (The Law) (1990) , Karim and Sala (1991), Samba Traoré (1993), The Heart’s Cry (1994), Kini and Adams (1997), Anger of the Gods (La Colère des dieux) (2003) et Kato Kato (2006) entre autres.

Considéré comme un réalisateur à l’immense talent, Idrissa Ouédraogo s’est également mis au théâtre notamment en 1991. Il avait mis en scène La Tragédie du roi Christophe, d’Aimé Césaire, à la prestigieuse Comédie-Française à Paris.