Actu de l'ile Maurice
Monde

Oxfam : Aide humanitaire mais à quel prix ?

Oxfam : Aide humanitaire mais à quel prix ?

Aide aux Sinistrés d’Haïti: L’ancien directeur d’Oxfam accusé d’avoir retenu les services de prostitués durant sa mission sur l’île.

Les faits remontent à 2010, suite au terrible séisme qui touche Haïti. De nombreuses ONG engagées dans l’aide Humanitaire expriment leur solidarité aux familles sinistrées. Parmi elles, on retrouve Oxfam, une de plus grande organisation mondiale humanitaire qui voit aujourd’hui son ancien directeur Roland Van Hauwermeiren sur le banc des accusés. Ce dernier est accusé, avec d’autres collègues d’avoir eu des relations avec des prostitués dans les locaux subventionnés par l’organisation.

Si Roland Van Hauwermeiren nie avoir eu des relations tarifées avec une prostituée, il avoue toutefois avoir eu une relation consentante avec une femme dans son logement payé par Oxfam.

Des témoins intimidés

Un rapport interne d’Oxfam en 2011 révèle que des accusés dans cette affaire auraient tenté d’intimider les témoins. Le rapport qui souligne en autres le besoin de prévenir les fautes professionnelles au sein des organisations est cependant critiqué pour son manque de transparence. On lui reproche notamment la censure du rapport qui rend impossible l’identification de ceux ayant intimidé les victimes.

Roland Van Hauwermeiren, ayant pris congé d’Oxfam suite à ce scandale, avait par la suite rejoint l’Action contre la faim au Bangladesh. Cette dernière s’est plainte de ne pas avoir été informée par Oxfam de l’incident impliquant l’accusé. Proposant plus de transparence dans son rapport, Oxfam a néanmoins déclaré qu’une copie non censurée a été transmise à l’ambassadeur haïtien à Londres et qu’une copie sera remise au gouvernement haïtien ce lundi.