Connect with us

Monde

Salvador-Avortement : Maira Marroquín, victime d’un système dépassé

Published

on

Maira Verónica Figueroa Marroquín a été libérée après que sa peine de 30 ans pour meurtre aggravé ait été réduite. L’avortement est interdit au Salvador, une nation à prédominance catholique romaine, peu importe les circonstances. Maira Verónica Figueroa Marroquín a toujours clamé son innocence. Elle affirme avoir subi une mortinatalité (l’expulsion d’un fœtus mort après 22 semaines de gestation) dans une maison où elle travaillait comme domestique en 2003.

Elle avait été emmenée à l’hôpital, arrêtée et finalement condamnée pour avoir provoqué un avortement. La femme de 34 ans au Salvador a été libérée après avoir passé 15 ans en prison. Ses parents, ainsi que des journalistes et des activistes, étaient à l’extérieur de la prison d’Ilopango, près de la capitale San Salvador, pour l’accueillir.

Je suis heureuse d’être avec ma famille“, a-t-elle dit. Elle a ajouté qu’elle voulait étudier le droit pour comprendre ce qui lui est arrivé et aider d’autres femmes victimes du même genre d’injustices.

Maira Verónica Figueroa Marroquín est la deuxième femme cette année, accusée d’avortement,  à voir sa peine d’emprisonnement réduite par la Cour suprême. Teodora Vásquez, 35 ans, a fait commuer sa peine il y a un mois. Elle avait passé 10 ans en prison après la mort de son bébé et elle avait été condamnée pour meurtre.

El Salvador est l’un des rares pays au monde où l’avortement est totalement interdit et assorti à de lourdes peines. La peine maximal est de huit ans de prison. Mais dans de nombreux cas où le fœtus ou le nouveau-né est décédé, l’accusation porte sur l’homicide aggravé, ce qui entraîne une peine minimale de 30 ans. Alors qu’El Salvador n’est pas le seul en Amérique latine à avoir une interdiction de pratiquer l’avortements, le pays est particulièrement strict dans la manière dont les lois sont appliquées sur ce sujet.

Les médecins doivent informer les autorités s’ils pensent qu’une femme a essayé de mettre fin à sa grossesse. S’ils ne signalent pas de tels cas, ces médecins risquent de longues peines d’emprisonnement.

Selon des groupes de défense des droits de l’homme, cela se traduit par une criminalisation des fausses couches et des urgences médicales, avec plus de 100 condamnés pour délits liés à l’avortement au Salvador depuis 2000.

 

 

Advertisement

Monde

Démolition de deux énormes tours en Floride aux États-Unis en seulement 10 secondes (vidéo)

Published

on

Démolition de deux énormes tours en Floride aux États-Unis en seulement 10 secondes (vidéo)
Démolition de deux énormes tours en Floride aux États-Unis en seulement 10 secondes

Démolition de deux énormes tours en Floride aux États-Unis en seulement 10 secondes (vidéo)

Les deux tours aéroréfrigérantes, hautes de 140 mètres, faisant partie d’une centrale électrique en cours de démantèlement.

Une vidéo impressionnante qui vient d’être publiée sur le Web montre le moment où deux énormes tours de refroidissement s’effondrent après une explosion contrôlée. La démolition, réalisée à Jacksonville (Floride, États-Unis), a duré un peu plus de 10 secondes.

Les deux structures ont explosé ce samedi dans le cadre du démantèlement de la centrale qui a fermé ses portes en janvier dernier. Le processus devrait être achevé en avril 2020.

La société de démolition Total Wrecking & Environmental, responsable de l’opération, a souligné que c’était la deuxième plus haute tour de refroidissement qui a explosé dans le monde.

Par ailleurs, pour mener à bien l’action, 680 kilogrammes de dynamite ont dû être utilisés.

Continue Reading

Monde

Vidéo : Le sauvetage d’un chien sur le point de mourir étranglé par un boa au Cuba 

Published

on

Vidéo _: _Le_ sauvetage_ d'un chien_ sur_ le_ point_ de_ mourir_ étranglé_ par_ un_ boa_ en_ Amérique _Latine  
Le reptile avait complètement immobilisé sa proie et était réticent à la laisser partir. 

Vidéo : Le sauvetage d’un chien sur le point de mourir étranglé par un boa au Cuba 

Le reptile avait complètement immobilisé sa proie et était réticent à la laisser partir.

***** ATTENTION : Âmes sensibles s’abstenir *****

Une vidéo postée sur les réseaux sociaux a capturé le moment angoissé où un chien a été sauvé de justesse par quelques villageois au Cuba alors qu’il était sur le point de mourir étranglé par un énorme boa. Le reptile, qui avait complètement immobilisé sa proie, hésitait à la laisser partir, tandis que des braves volontaires essayaient désespérément de «d’arracher» le pauvre chien de la gueule du boa. Enfin, avec l’aide de bûches utilisées comme leviers, il a été heureusement possible d’accomplir le sauvetage du chien.

AVERTISSEMENT: Les images suivantes peuvent nuire à votre sensibilité.

Continue Reading

Monde

[*Vidéo*] Il vit dans une cabane de 4 étages dans un arbre

Published

on

[*Vidéo*]_ Il _vit_ dans_ une_ cabane _de_ 4 _étages_ dans_ un_ arbre
Un ''génie'' d'ingénieur indien a construit une cabane dans un manguier - sans perturber sa croissance.

[*Vidéo*] Il vit dans une cabane de 4 étages dans un arbre

Un ”génie” d’ingénieur indien a construit une cabane dans un manguier – sans perturber sa croissance.

Ayant une superficie aux environs de 275 mètres carrés, la maison dans l’arbre a deux chambres, une salle à manger, une cuisine, une petite bibliothèque, deux toilettes et un balcon. Cette maison, l’ingénieur-propriétaire KP Singh l’avait conçue en 1991.

“Je suis convaincu que les arbres sont très importants”, a déclaré M. Singh aux médias. “Non seulement ils produisent de l’oxygène et de la nourriture, mais ils régulent aussi les eaux souterraines, et de plus, les arbres sont très importants pour notre écosystème et doivent être protégés.” Ainsi, sans endommager une seule branche, Singh a construit son domicile.

Bien que l’imposante cabane dans l’arbre existe depuis près de 30 ans, c’est maintenant qu’elle commence seulement à devenir une destination populaire pour les touristes en Inde. La maison d’arbre de quatre étages, de 11 mètres de haut, est située à Chitrakoot, un district de l’Uttar Pradesh en Inde. KP Singh (73 ans) et sa femme Karan Lata Singh souhaitent vivre dans leur maison d’arbre pour le reste de leurs vies…

Continue Reading

Trending