Connect with us

Regional

Sierra Leone election  : Maada Bio wins the first Presidential Round

Published

on

Sierra Leone election  : Maada Bio wins the first

Presidential Round

Julius Maada Bio, a former SLPP general candidate, won 43.3% of the valid votes, according to the complete results released in the evening by the NEC.

It comes close to 15,000 votes ahead of PCA candidate, the ruling party, former Foreign Minister Samura Kamara who gets 42.7 percent of the vote.

A former SLPP executive, Kandeh Yumkella, who presented on behalf of a new formation, the Grand National Coalition (NGC), is credited with 6.9% of valid votes. In the second round, he could play the role of arbitrator between the two parties that have succeeded to power since independence in 1961.

The inhabitants of this poor West African country, plagued by corruption, had moved in large numbers on March 7 to elect their new president and vice-president, members of parliament and local councilors. The outgoing President, Ernest Bai Koroma (APC) could not stand again after two five-year terms.

The foreign observers and civil society had welcomed a generally peaceful campaign and the smooth conduct of the vote. However, they deplored an increase in intimidation and acts of violence in the last week of the campaign and after the closing of polling stations.

The résumé of the outgoing administration is mixed even if it managed to attract investors to rebuild the country devastated by the civil war (1991-2002). Adding to this, the Ebola outbreak in 2014-2016, the fall in world commodity prices and corruption continuous flourishing, the economy remains fragile.

Advertisement

Regional

#VIDEO*: Au Kenya, un lion sauvage n’apprécie pas la caresse d’un touriste

Published

on

#_VIDEO_*_:_ Au_ Kenya_,_ un_ lion_ sauvage_ n'apprécie_ pas_ la_ caresse_ d'un_ touriste
"J'aurais pu y laisser mon bras ou me faire tuer," affirme le touriste qui regrette amèrement son geste.

#VIDEO*: Au Kenya, un lion sauvage n’apprécie pas la caresse d’un touriste

J’aurais pu y laisser mon bras ou me faire tuer,” affirme le touriste qui regrette amèrement son geste.

Un groupe de touristes sur un safari en Afrique, a connu un moment de grande angoisse après que l’un d’eux ait commis l’imprudence de caresser à travers une fenêtre ouverte un lion sauvage qui était proche de son SUV. En réaction, l’animal a montré ses crocs et a lancé un rugissement menaçant vers les occupants du véhicule.

Le touriste, effrayé, laissa tomber le dispositif avec lequel il filmait, tandis que son compagnon, lui aussi terrifié, se dépêchait de fermer la fenêtre de la voiture. Aussi, heureusement que le chauffeur a démarré le SUV de justesse pour s’éloigner de la bête! Les images de l’incident ont été téléchargées sur YouTube vendredi dernier.

A noter que les lions dans les plaines ouvertes du Kenya, utilisent parfois l’ombre des véhicules de safari pour se reposer quand il n’y a pas d’arbres en vue.

L’attitude de ce touriste caresseur et de celui qui a enregistré la scène avec sa caméra, a été qualifié d ‘«incroyablement stupide et ignorant» par des experts en matière de faune, qui déclarent que ces grands chats sauvages ne font aucunement confiance aux humains…

Continue Reading

Regional

Les légendaires baobabs d’Afrique meurent et personne ne sait pourquoi

Published

on

Les légendaires baobabs d'Afrique meurent et personne ne sait pourquoi
L'arbre le plus long et le plus grand du continent africain disparaît sans raison apparente.

Les légendaires baobabs d’Afrique meurent et personne ne sait pourquoi

L’arbre le plus long et le plus grand du continent africain disparaît sans raison apparente.

Le baobab, l’une des icônes de la savane africaine, disparaît soudainement, mystérieusement et inexplicablement selon les scientifiques. Il est rapporté qu’au cours de ces douze dernières années, 60 % de ces arbres ont disparu.

Ces résultats ont été obtenus grâce à une étude menée entre mai 2005 et mai 2018 par une équipe de scientifiques sud-africains, roumains et américains. Ils ont documenté sur plus de 60 baobabs de leurs pays respectifs, et ceux qui pourraient potentiellement vivre le plus longtemps. Ayant recueilli des échantillons de bois dans les cavités internes et externes des troncs et des incisions profondes dans les tiges, les experts ont réalisé que la plupart des arbres sont morts pendant la période d’essai.

L'arbre le plus long et le plus grand du continent africain disparaît sans raison apparente.

 le baobab en voie de disparition

C’est bizarre car il n’y a absolument aucun signe d’épidémie ou de maladie selon les chercheurs. Ces derniers sont déconcertés par cette disparition. Cependant, ils supposent que les changements climatiques enregistrés en Afrique australe pourraient être la cause de ce mauvais déséquilibre de la flore dans l’écosystème. Toutefois, ces hommes de la science soulignent l’importance d’une recherche plus approfondie pour confirmer cette hypothèse.

Le baobab africain (Adansonia digitata) est la plus longue plante à fleurs des régions tropicales du continent: la plante peut vivre jusqu’à 2 000 ans. De plus, c’est le plus grand arbre d’Afrique et sa hauteur atteint 25 mètres. Il se distingue par son apparence particulière de l’arbre «à l’envers»: les branches ressemblant davantage aux racines….

Continue Reading

Regional

Un chien attaque une fillette de 4 ans, à Sainte Rose, Ile de la Réunion

Published

on

Un chien attaque une fillette de 4 ans, à Sainte Rose, Ile de la Réunion
Un chien attaque une fillette de 4 ans, à Sainte Rose, Ile de la Réunion

Un chien attaque une fillette de 4 ans, à Sainte Rose, Ile de la Réunion

La petite Kaylhia, 4 ans, a été attaqué par un chien à Saint Rose, Ile de la Réunion. Le chien appartenait à une personne qui est décédée il y a quelques temps. Cet incident s’est déroulé la semaine dernière à Sainte Rose et la presse réunionnaise en parle ce matin.

Kaylhia jouait sous la véranda de sa maison quand elle a été attaquée par un chien. Conduite aux urgences après l’attaque, souffrirait d’une fracture sous l’œil. La famille a porté plainte auprès de la gendarmerie et le chien a été placé en observation à la fourrière de la Cirest pour un mois selon clicanoo.re.

A la Réunion, lorsque des chiens récidivents de morsures, ils sont soumis à l’euthanasie….

Continue Reading

Trending