Actu de l'ile Maurice
Actualités

Accidents mortels : Nando Bodha blâme la culture et la manière de conduire

Accidents mortels : Nando Bodha blâme la culture et la manière de conduire

Le ministre des Infrastructures publiques répondait, hier, mardi 3 avril, à une question parlementaire du député Adil Ameer Meea sur le nombre d’accidents mortels sur nos routes. « C’est la culture et la manière de conduire qui causent des accidents», a affirme Nando Bodha.  Il a soutenu qu’il n’existe aucune culture de la sécurité routière dans le pays. « On pense qu’on a droit à tout, » s’insurge-t-il.

Néanmoins, le ministre a estimé qu’un changement d’attitude prendra du temps. Il se dit confiant que les résultats seront visibles dans un proche avenir.

Nando Bodha a également cité plusieurs chiffres par rapport aux accidents mortels. Depuis 2014 jusqu’à présent, il y en a eu 578. Ci-dessous les chiffres avancés par le ministre des Infrastructures publiques :

Année Nombre d’accidents
2014 125
2015 127
2016 132
2017 152
Janvier 2018 jusqu’à présent 42

Depuis 2014, jusqu’à aujourd’hui, il y a eu 41 cas de délits de fuite.

Année Nombre de délits de fuite
2014 9
2015 10
2016 7
2017 13
Janvier 2018 jusqu’à présent 2

Il a aussi brossé un tableau concernant les piétons impliqués dans les accidents mortels :

Année Nombre de piétons
2014 39
2013 43
2016 44
2017 48
Janvier 2018 jusqu’à présent 6

Le ministre des Infrastructures publiques a parlé sur les différentes mesures entreprises par son ministère afin d’atténuer les accidents de la route. Il y a notamment la construction, la réhabilitation des trottoirs, des dispositifs juridiques par la police ou l’éducation sur la sécurité routière.

Nando Bodha a mentionné des facteurs à risques, soit, l’excès de vitesse par les jeunes et les contract vans, et l’influence de la drogue autre que l’alcool. Cependant, le ministre a avoué que la police poursuit ses campagnes sur la sécurité routière. De plus, les cellules de dégrisement de la police apportent de bons résultats.

Il a affirmé que son ministère viendra de l’avant avec plusieurs amendements dans la Road Traffic Act, avec un système de sanction. De nombreuses lois au sujet de la conduite en état d’ivresse seront introduites. Dans la foulée, Nando Bodha a annoncé la mise en place d’une Traffic Offense Court.

Nando Bodha  a fait savoir que les deux catégories les plus vulnérables sur la route sont les piétons et les motocyclistes.

En outre, le gouvernement prévoit de restreindre les deux roues. Elles devront se conformer aux normes européennes. Nando Bodha a, également, soutenu qu’il faudra un changement au niveau des assurances. Il a expliqué qu’il faudrait plutôt assurer les chauffeurs et non les véhicules. Il a préconisé d’autres mesures, telles que cours de conduite pour les chauffeurs de poids lourds, cours de recyclage pour les instructeurs…