Actu de l'ile Maurice
Actualités

Résultats financiers : le pôle hôtellerie de BlueLife améliore sa performance en 2017

Résultats financiers : le pôle hôtellerie de BlueLife améliore sa performance en 2017

Le groupe BlueLife améliore ses résultats financiers pour l’année financière se terminant au 31 décembre  2017, avec des pertes opérationnelles de Rs 10,5 millions contre Rs 157,8 millions en 2016. Une performance qui s’explique notamment par le pôle hôtellerie du groupe qui a produit des résultats au-delà des prévisions, réduisant ses pertes de 56 % comparé à l’année 2016.

Une réévaluation des actifs et du goodwill du Groupe a été réalisée fin 2017. Il en résulte des ajustements de valeur négatifs de Rs 42 millions ainsi que des dépréciations de goodwill de Rs 62 millions qui ont ramené les pertes avant intérêts à Rs 114,7 millions, alors qu’elles étaient de Rs 428,7 millions en 2016.

Le ratio dettes/capitaux du groupe étant resté élevé tout au long de 2017, les charges financières ont atteint Rs 161,9 millions, contre Rs 168,2 millions en 2016, entraînant une perte nette en termes d’activités continues de Rs 276,6 millions contre Rs 596,9 millions en 2016. Conformément à la stratégie du groupe de se recentrer sur le développement immobilier, deux activités de gestion d’actifs ont été cédées avec la vente de Riverside en 2017 et un étage de Harbour Front au début de 2018. Après les charges pour dépréciation d’actifs et les frais financiers, le Groupe a enregistré des pertes de Rs 284,6 millions contre Rs 646.2 millions l’année précédente.

Pour ce qui est de la compagnie BlueLife Ltd, ses pertes en 2017 ont été de Rs 160,1 millions contre près de Rs 260 millions en 2016. Cette performance s’explique en partie par une gestion efficace des coûts et des frais, qui sont restés dans les limites du budget imparti et par une baisse des charges pour dépréciation d’actifs, qui a été en partie mitigée par les pertes découlant de la vente d’actifs non stratégiques alors que la compagnie se focalisait sur la génération de liquidités

« Nous poursuivons cette stratégie avec la vente de 100 % de nos actions dans Circle Square Holding Company Ltd, qui devrait avoir lieu au début du second trimestre 2018. En plus de réduire l’endettement du Groupe, le produit de cette transaction améliorera la trésorerie et il contribuera au lancement de nouveaux projets de développement immobilier », ajoute la CEO.

Parmi les performances les plus remarquables enregistrées par le groupe en 2017, le pôle hôtellerie affiche des résultats au-delà des attentes. « Avec le renforcement de notre pôle hôtellerie et une meilleure trésorerie, nous allons concentrer nos efforts sur la mise en chantier de nos projets de développement foncier. Les 16 villas Riviera, qui ont toutes été déjà vendues, seront livrées durant le deuxième trimestre de cette année. Le développement de notre projet de golf et son volet résidentiel, aussi bien que commercial, avance également. Toutefois, ces nouveaux projets ne se reflèteront dans les résultats du groupe, que lorsque nous entamerons la phase de construction », fait ressortir Christine Marot, CEO de BlueLife.

En 2017, le pays a globalement enregistré une baisse de ventes d’unités résidentielles aux étrangers et BlueLife devra repenser sa stratégie et son positionnement dans un marché fortement concurrentiel.

La restructuration financière s’est faite avec le soutien des institutions financières et des actionnaires, notamment par le biais de l’émission d’actions de Rs 450 millions annoncée en 2017. Celle-ci a été achevée en février 2018. Il s’agissait d’une étape importante pour réduire l’endettement du Groupe et stabiliser la trésorerie.

À la fin de l’année, l’actif total et l’actif net du Groupe s’élevaient respectivement à Rs 4,52 milliards et Rs 2,041 milliards de roupies. Ils étaient, en 2016 de Rs 5,01 milliards et Rs 2,29 milliards, respectivement. En conséquence, l’actif net par action est passé de 5,39 à 4,80 roupies.