Actu de l'ile Maurice
Regional

Cameroun: le parti au pouvoir  s’arrache 80% des sièges au sénat

Cameroun: le parti au pouvoir  s’arrache 80% des sièges au sénat

Le Mouvement démocratique du peuple camerounais (RDPC), le parti au pouvoir du pays, a remporté une écrasante majorité des sièges au Sénat après les élections du 25 mars.

Selon les résultats officiels de l’organe électoral, ELECAM, le RDPC a remporté 63 des 70 sièges disponibles. Les sept sièges restants sont allés à l’opposition principale, le Social Democratic Front (SDF).

Le RDPC a gagné dans neuf des dix régions du pays d’Afrique centrale, le SDF n’ayant remporté que dans l’une des régions anglophones, le nord-ouest. Sept autres partis n’ont pas réussi à gagner un siège. Le système parlementaire camerounais compte 100 sénateurs, dont 70 sont élus par les conseillers municipaux à travers le pays. Les 30 autres sont la prérogative du président.

Les élections sénatoriales marquent le début d’un calendrier électoral chargé, puisqu’il sera suivi des  auélections législatives et présidentielles au plus tard cette année. Les dates respectives doivent encore être déterminées par le président.

Le président Paul Biya devrait briguer un nouveau mandat après plus de trois décennies au pouvoir.

Le pays est actuellement en proie à des éléments sécessionnistes dans les régions anglophones – les régions du nord-ouest et du sud-ouest. Les sécessionnistes sont entrés dans une phase armée de lutte pour l’indépendance.

Environ vingt-cinq agents de sécurité ont été tuées dans des attaques de type guérill, jusqu’à présena. Le gouvernement a reçu plus de 40 membres séparatistes déportés du Nigeria, dont le chef Sisuku Julius Ayuk Tabe.