Actu de l'ile Maurice
Monde

La Maison Blanche veut promouvoir l’unité entre les pays du Golfe

La Maison Blanche veut promouvoir l’unité entre les pays du Golfe

Le président américain Donald Trump et le prince héritier d’Abu Dhabi, le cheikh Mohammed bin Zayed des Emirats arabes unis, se sont mis d’accord vendredi pour promouvoir l’unité entre les pays du Golfe, a indiqué la Maison Blanche.

Les deux dirigeants ont convenu lors d’un appel téléphonique que les membres du Conseil de coopération du Golfe dans six pays “peuvent et devraient faire davantage pour renforcer la coordination entre eux et avec les États-Unis”, a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué.

Les Emirats arabes unis, avec l’Arabie saoudite, Bahreïn et l’Egypte, ont coupé les liens commerciaux et les voyages avec le Qatar en juin dernier, l’accusant de soutenir le terrorisme et leur rival iranien. Doha a nié les accusations et a déclaré que les pays visaient à restreindre sa souveraineté.

Le conflit oppose les principaux alliés des États-Unis et a compliqué les efforts pour maintenir un front uni contre l’Iran.

Plus tôt cette semaine, des responsables américains ont déclaré que l’administration Trump reportait jusqu’en septembre un sommet avec les dirigeants arabes du Golfe prévu pour le mois de mai. Un calendrier diplomatique chargé et l’absence de progrès dans les négociations pour mettre fin au conflit ont été cités comme des raisons par les responsables.

Trump s’est entretenu le mois dernier avec le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman, qui effectuait une tournée de plusieurs semaines à travers les États-Unis, et devrait rencontrer l’émir qatari, cheikh Tamim bin Hamad al Thani, le 10 avril.