Actu de l'ile Maurice
Politique

Quantum Global : Paul Bérenger évoque un deuxième scandale Sobrinho

Quantum Global : Paul Bérenger évoque un deuxième scandale Sobrinho

Paul Bérenger a abordé le dossier Quantum Global,  lors de sa conférence de presse hebdomadaire, hier, samedi 7 avril. Selon lui, la société Quantum Global est une « deuxième affaire Sobrinho » qui se développe dans le pays.

Il explique que Quantum Global Investment Africa Ltd est une compagnie internationale, basée en Suisse, dont la plus grande base d’opération est à Maurice. Le propriétaire Jean-Claude Bastos de Morais a le contrôle de tout,  comme Alvaro Sobrinho.

Paul Bérenger qualifie l’homme d’affaires comme « un intime du fils du président de l’Angola. » Le fils du président angolais gérait 85% des fonds souverains du pétrole, d’une valeur de $ 5 milliards. Il a été révoqué en janvier de cette année  et accusé de fraude. Une interdiction de voyager pèse également sur lui. Aussi, le leader du MMM explique que l’argent a été saisi par la United Kingdom National Crime Agency.

« Bondie kone komie kas ena dan bann labank moris»,  lance t-il. De plus, il fait savoir que Jean-Claude Bastos de Morais a déjà été condamné en Suisse en 2011, pour « repeated qualified criminal mismanagement. »

Le leader du MMM réclame l’institution d’une enquête de la Financial Services Commission (FSC).  « Pu ena enn pli gran malher ki Sobrinho», lance-t-il dans une sévère mise en garde,

Selon lui,  de par la façon, dont se déroulent les choses, cela portera atteinte à notre centre offshore. Le leader du MMM soutient qu’il faut établir la manière, dont Quantum Global a obtenu son permis d’opération à Maurice. Il demande à ce que la licence de cette société soit suspendue, tout comme la Banking licence d’Alvaro Sobrinho. Le leader des Mauves pense qu’il est essentiel de prendre une telle iniative avant que la United Kingdom National Crime Agency « nous tombent dessus.