Actu de l'ile Maurice
Regional

Le président du parlement somalien abandonne son fauteuil

Le président du parlement somalien abandonne son fauteuil

Le président du parlement somalien, Mohamed Sheikh Osman Jawari, a démissionné à la suite d’une motion de censure contre lui, a déclaré un parlementaire, mettant fin à des semaines de tension politique.

“Nous étions au Parlement ce matin, prêts pour la motion contre l’orateur. Puis le vice-président est entré et a lu une lettre de démission de l’orateur “, a déclaré le député Dahir Amin Jesow.

Le Ministre des affaires constitutionnelles de la Somalie, Abdirahman Hosh Jibril, a tweeté la nouvelle. “Nous avons applaudi et sa démission a été acceptée conformément à la constitution. C’est la fin de la crise politique. ”

Jawari avait précédemment défié les appels à la démission, en disant: «Je ne travaille pas pour eux, je ne vais pas démissionner».

La crise, qui a été alimentée par des accusations d’abus de pouvoir et d’obstruction à la réforme constitutionnelle contre Jawari, a mis l’exécutif et la législature en désaccord pendant des semaines. Jawari occupait son poste depuis août 2012 et s’est heurté à d’autres législateurs, notamment à la décision de retirer une motion de destitution contre le président d’alors, Hassan Sheikh Mohamud, en 2015.

La Somalie est en état d’anarchie depuis le début des années 1990, lorsque le dictateur Mohammed Siad Barre a été renversé par des chefs de guerre. Il a également dû faire face à Al Shabaab, lié à Al-Qaïda, qui mène de fréquentes attaques à Mogadiscio et dans d’autres régions, dans le cadre d’une campagne visant à renverser le gouvernement.