Actu de l'ile Maurice
Faits Divers

Porté disparu en France : Rehad (53 ans) retrouvé après trois jours

Porté disparu en France : Rehad (53 ans) retrouvé après trois jours

La famille Dooreemeah de Phœnix a vécu une véritable angoisse pendant trois jours. Rehad, qui était en vacance en France, n’avait plus donné signe de vie depuis dimanche 8 avril. Ses proches craignaient au pire car il n’avait pas pris son vol à l’aéroport Charles de Gaulle à 23 heures, qui devait le ramener à Maurice. Trois jours plus tard, soit dans la soirée d’hier, mercredi 11 avril, un dénouement inattendu a eu lieu. Récit…

Il est 20 h 40 ce mercredi lorsque Oumeira reçoit un appel téléphonique de France. Au bout du fil, une cousine lui annonce une nouvelle concernant son père, porté manquant depuis trois jours. Un sourire se dessine sur les lèvres d’Oumeira. Son père, lui annonce son interlocutrice, a été retrouvé sain et sauf. Il se trouvait à 14 kilomètres de l’endroit où ses proches l’avaient hébergé à Saint Ouen.

« Il était affaibli mais sain et sauf», nous confie Oumeira soulagée. Elle nous raconte que son père s’était rendu en France pour assister au mariage d’une de ses nièces. « Depuis le décès de ma mère survenu en 2015, mon père n’était plus le même homme. Souffrant de problèmes cardiaques, il était devenu dépressif».

Rehad, nous dit-elle, aurait pu avoir marché sans savoir où il allait. C’est ce qui s’est d’ailleurs produit le dimanche 8 avril. Il avait quitté la maison vers 11 heures pour aller prendre l’air. En constatant qu’il n’était toujours pas rentré au bout d’une heure, ses proches ont commencé à s’inquiéter. « Ils ont constaté qu’il avait laissé son téléphone portable et son portefeuille. En revanche, il avait emporté sa boite de cigarette».

Pris d’un mauvais pressentiment et craignant qu’il lui était arrivé quelque chose de grave, ses proches ont rapporté sa disparition à la gendarmerie nationale. Ils ont également alerté l’ambassade de France et le ministère des Affaires étrangères à Maurice.  Des affiches portant la photo du disparu ont été placardées dans toute la région. Leur démarche a porté ses fruits.

«C’est une femme qui a appelé mes proches pour leur informer que mon père a été retrouvé sain et sauf et qu’il se trouvait dans une gendarmerie à environ 14 kilomètres plus loin. Mon père était souriant mais très affaibli parce qu’il n’avait rien mangé pendant quatre jours»

Rehad a été transporté dans un hôpital où il a été admis depuis, hier. Le quinquagénaire, apprenons-nous, se remet lentement de sa mésaventure.