Actu de l'ile Maurice
Actualités

Accusé de vouloir saccager un hôtel – Navin Unnoop s’explique

Accusé de vouloir saccager un hôtel – Navin Unnoop s’explique

L’affaire du port du «sindoor» et du «tika» a pris une autre tournure. Navin Unnoop, vice-Président de la Voice of Hindu (VOH), est accusé par un employé de l’hôtel The Residence de lui avoir proféré des menaces au téléphone. Selon ce dernier, Navin Unnoop aurait menacé de saccager l’établissement. L’employé s’est rendu, le 29 mars, au poste de police de Belle-Mare pour porter plainte.

Navin Unnoop s’est dit agréablement surpris. « J’ai effectivement parlé au HR manager par rapport à l’une de leurs employées, Sooleka D. Celle-ci était venue me voir pour solliciter mon aide. Elle m’a raconté qu’elle avait été séquestrée sur son lieu de travail car elle ne voulait pas signer une lettre d’avertissement. Elle avait le moral au plus bas ».

C’est suite à cette rencontre avec Sooleka D, souligne Navin Unnoop, qu’il a contacté l’hôtel. « J’ai pris contact avec le Financial Controller. Ce dernier a refusé de me parler. En revanche, j’ai pu m’entretenir longuement avec le HR manager concernant l’incident qui s’était produit. La conversation s’est très bien passée entre nous. Il m’a donné l’assurance qu’il prendra ma requête en considération, c’est-à-dire qu’ils cesseront de harceler Sooleka D ».

Notre interlocuteur nous dit aussi, qu’avant de raccrocher, il avait laissé son numéro de téléphone au HR au cas où ce dernier souhaiterait le contacter.

« Cela me surprend que cette personne m’accuse de lui avoir proférée des menaces. Je laisse le soin à la police de faire son enquête. Je souhaite que ma conversation téléphonique avec cet homme a été enregistrée. Attendons voir…»