Actu de l'ile Maurice
Monde

Donald Trump n’a pas encore pris sa décision sur la Syrie

Donald Trump n'a pas encore pris sa décision sur la Syrie

Donald Trump n’a pas encore pris sa décision sur la Syrie

Un an après la première opération militaire américaine contre le régime syrien, en réponse déjà, à une attaque chimique présumée, les Occidentaux menacent de frapper le régime de Damas, qui dément toute responsabilité.

Toutefois, le président américain Donald Trump, qui a réuni jeudi son équipe de sécurité nationale sur le dossier syrien, n’a pas encore tranché sur de possibles frappes aériennes après l’attaque chimique présumée dans l’enclave rebelle de Douma.

“Aucune décision finale n’a été prise”, a affirmé Sarah Sanders, porte-parole de l’exécutif américain, précisant que M. Trump poursuivait les discussions avec ses alliés et appellerait dans la soirée la Première ministre Theresa May et le président français Emmanuel Macron.

Dans la soirée, un porte-parole de Downing Street a confirmé que M. Trump et Mme May s’étaient entretenus au téléphone. “Ils se sont mis d’accord sur le fait qu’il était vital de ne pas laisser l’usage d’armes chimiques sans réponse, et sur la nécessité de prévenir un nouvel usage d’armes chimiques de la part du régime Assad”, a-t-il annoncé.

Tout en restant évasif sur le calendrier d’une éventuelle intervention militaire, M. Macron a assuré de son côté avoir “la preuve” de l’implication du régime de Bachar al-Assad dans cette attaque meurtrière qui a suscité une vague d’indignation à travers le monde.