Actu de l'ile Maurice
Monde

Syrie: le risque d’un clash entre Russes et Américains fait frémir

Syrie: le risque d’un clash entre Russes et Américains fait frémir

Jusqu’ici impensable, le risque d’une confrontation militaire entre la Russie et les États-Unis n’a jamais semblé aussi élevé depuis la Guerre froide, avec la menace de Donald Trump de bombarder le régime de Damas, soutenu à bout de bras par l’armée russe. “Je ne pense pas que nous soyons au niveau de la crise des missiles cubains mais on s’en rapproche sacrément“, souligne Boris Zilberman, expert de la Russie pour le groupe de pression conservateur Foundation for Defense of Democracies.

Si aucun observateur sérieux ne pense que Washington et Moscou cherchent sciemment l’affrontement direct après l’attaque chimique présumée de Douma, près de Damas, imputée au régime syrien par les Occidentaux, la toile complexe de la guerre civile en Syrie cristallise les intérêts antagonistes de plusieurs puissances mondiales.

La présence militaire des États-Unis et de la Russie sur le terrain s’inscrit en outre sur fond de vives tensions entre les deux anciens ennemis de la Guerre froide. Expulsions de dizaines de diplomates, lourdes sanctions: les relations ont déjà été bien entamées, notamment par l’affaire de l’ex-espion Sergueï Skripal empoisonné en Angleterre et les accusations d’une ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine de 2016.