Actu de l'ile Maurice
Regional

Les Comoriens revendiquent la souveraineté sur l’île de Mayotte

Les Comoriens revendiquent la souveraineté sur l’île de Mayotte

Des milliers de personnes ont manifesté jeudi à Moroni pour protester contre le fait que l’île française voisine de Mayotte fait partie des Comores. Cela arrive à un moment où l’île française connaît de fortes tensions liées à l’immigration clandestine en provenance des Comores.

Plus tôt en mars, l’île de l’Océan Indien, territoire français d’outre-mer, a été frappée par une vague de protestations sociales de ses habitants contre l’insécurité et l’immigration des Comores. Les autorités françaises ont expulsé les Comoriens sans papiers de Mayotte. Mais les Comores qui revendiquent la souveraineté sur l’île ont riposté en refusant d’accepter de nouveau les citoyens expulsés en insistant sur le fait que Mayotte est un territoire souverain des Comores et non de la France.

La manifestation a eu lieu à la suite des négociations diplomatiques tenues à Moroni entre le ministre des Affaires étrangères comorien Mohamed Elamine Soeuf et le secrétaire d’État français aux Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne. Dans une déclaration commune, les deux délégations “ont réaffirmé leur volonté de s’engager sur la voie d’un dialogue renouvelé mettant progressivement en œuvre toutes les mesures visant à revitaliser les relations” entre Paris et Moroni.

Ils ont également annoncé une nouvelle rencontre entre Mohamed Elamine Soeuf et son homologue français Jean-Yves Le Drian le 19 avril à Paris. Les Comores, l’archipel de l’océan Indien composé de quatre îles (Grande-Comore, Anjouan, Mohéli et Mayotte), ont proclamé leur indépendance de Paris en 1975, mais Mayotte a décidé de rester pour faire partie de la France. Depuis lors, Moroni revendique la souveraineté sur ce département français.